Affaire de leadership à l’AGEPI :Iboun Conté sera devant le Tribunal de Mafanco ce lundi

16

Le Président élu de l’Association guinéenne des éditeurs de la presse Indépendante (L’AGEPI) Abdoulaye Diallo et 6 autres membres de la structure ont été entendus hier lundi par la police au commissariat central de kaloum, suite à la plainte déposée par le président déchu Moussa Iboun Conté.
Trois des accusés ont été entendus et le dossier a été transféré ce mardi 25 juin 2019 au tribunal de premières instances de Kaloum pour le jugement. Ils sont accusés des coups et blessures volontaires qui auraient été administrés au plaignant.

Un état de fait que déploré le Président élu de l’AGEPI ce mardi, devant les medias. « Nous enregistrons depuis hier lundi, des convocations de la part du Président déchu de l’AGEPI. Nous sommes vraiment navrés de constater que les deux individus qui ont été exclus continuent par des manœuvres intimidatrices à persister, à entretenir une crise qui n’a pas le droit d’être au sein de l’AGEPI » a déploré Abdoulaye Diallo Président de l’AGEPI.
Ces deux plaignants conformément au statut et règlement dit-il, ont été exclus de l’AGEPI par l’Assemblée générale tenue le 20 juin dernier «Comme vous le savez une ONG est régie par des dispositions statutaires qui donnent tout le pouvoir à l’assemblée générale. Mr Iboun Conté et Alhouseine Magasouba ne devraient plus nous inquiéter. Hier 6 membres de l’association étaient à la police pour être auditionnées, seulement trois ont été entendus pour coups et blessures qui auraient été administrés contre Mr Ibun Conté. Comme vous le savez lors de l’assemblée générale il y’avait des cameras, nous laissons l’opinion nationale juger cela. Après avoir été entendus au commissariat central de police, le dossier a été transféré au tribunal de première instance de kaloum. Ce matin, nous avons été entendus par le procureur en compagnie de notre avocat et nous sommes ressorties en entendant la date du procès. »

C’est pour quoi, Les membres de l’AGEPI ont décidé de poursuivre Mr Iboun Conté au Tribunal de premières instances de Mafanco à la semaine prochaine par rapport à sa gestion à la tête de l’association durant son mandat.
« L’AG a décidé d’exclure Iboun et Magassouba des instances de l’agepi, ils ne sont plus membres de l’AGEPI, ne peuvent plus et ne doivent agir ou non d’un quelconque statut de l’AGEPI. Malheureusement, ces deux individus continuent à nous coller des convocations. Mais, je vous apprends que la semaine prochaine, ils vont aussi devoir répondre au tribunal. »

Aboubacar Soumah

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here