Alpha Condé fait les yeux doux aux enseignants pour tenter d’éviter la grève

0
176

Une menace de grève plane sur le secteur éducatif. Aboubacar Soumah, secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), a donné un ultimatum au gouvernement pour faire propositions concrètes autour du salaire de 8 millions de francs guinéens.

Sentant une nouvelle crise se profiler à l’horizon, le président de la République a pris les devants en indiquant, dans son discours de nouvel an, que la question de l’école guinéenne est une préoccupation permanente pour lui.

‘’Comme enseignant et en ma qualité de président de la République, l’école guinéenne est une priorité ; le 3ème pilier du Plan National de Développement Économique et Social (PNDES) avec pour objectif d’assurer le développement inclusif du capital humain’’, a soutenu le chef de l’Etat.

Il affirme que les partenaires techniques et financiers ont aidé la Guinée à élaborer à se doter d’une Politique nationale de la profession enseignante et à mettre en place un Programme décennal pour l’éducation et des projets innovants.

Il déclare qu’en dépit des ‘’efforts louables déployés ces dernières années, la situation des enseignants demeure l’objet de mon attention’’.

Et pour impulser un coup d’accélérateur aux réformes engagées dans le secteur de l’éducation, il affirme avoir ordonné au gouvernement de se pencher sur le problème de l’habitat pour les fonctionnaires, notamment celui des enseignants et des services de santé.

Il précise que dans le secteur de l’éducation, les économies réalisées lors de l’assainissement du fichier serviront à améliorer la situation des enseignants, sans affecter l’indice salarial, conformément au protocole d’accord signé par le gouvernement et les partenaires sociaux en janvier 2019.

Dans le courant du premier trimestre de 2020, selon le président Condé, le gouvernement doit procéder à l’actualisation des primes en lien avec le statut particulier de l’éducation et prendre des dispositions pour préparer les états généraux de l’éducation.

Il invite le gouvernement à prendre toutes les dispositions idoines pour rendre opérationnels les projets et programmes dans le secteur de l’éducation afin de permettre à la Guinée l’atteinte des objectifs de l’ODD4 du Millénaire pour le développement 2030 et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

VisionGuinee.Info


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Gproges/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here