Fête internationale des femmes : Alpha Condé met en garde des commerçants contrefacteurs de pagnes l’indigo

55

La femme guinéenne a célébré ce vendredi 08 mars 2019, la fête internationale des femmes. C’est le palais du peuple qui a servi de cadre à cet événement. Pour l’occasion, le chef de l’Etat le prof Alpha Condé a promis d’accompagner les femmes à développer la culture maraîchère et l’artisanat.

«Les femmes sont victimes de beaucoup de méfaits, ‘’les mariages précoces, les violences sexuelles, l’absence d’égalité, alors que nous parlons du genre. Donc quelque soit les progrès accomplis, il reste encore beaucoup à faire. Mais L’émancipation de la femme, passe par son indépendance économique, car tant que les femmes n’ont pas leur indépendance économique, on ne peut pas dire, qu’elles jouissent de tous ses droits» a déclaré le Président de la république.

Et d’ajouter que si une femme a l’autonomie économique , elle n’acceptera pas qu’on marie sa fille à l’âge de 15 ans , n’acceptera pas un certain nombre de violences sexuelles , c’est pourquoi , en dehors de ce qui a été fait , nous allons continuer à accompagner les femmes, autrement , dans les domaines de la culture maraîchère, Et dans l’artisanat. Aujourd’hui, nous sommes fiers que les femmes guinéennes, portent des tissus fabriqués en Guinée.
Ce pendant, ces tissus font dans ces jours-ci, l’objet d’importation par les commerçants. Un comportement que le chef de l’Etat décide d’éradiquer.

« je préviens les commerçants, je vais envoyer les inspecteurs dans tous les marchés de Guinée, tout commerçant qui sera pris entrain de vendre les pagnes de l’indigo fabriqués de contrefaçon , sera arrêté, ces biens seront saisis et il sera emprisonné , nous ne voulons pas que le travail de nos femmes qui se battent sous la pluie , au soleil, pour fabriquer indigo, se voient écrasés par les gens qui importent les pagnes indigo qui ne sont pas véritables pagnes de Guinée » a-t-il prévenu.
Il faut noter que la rencontre a connu une très forte mobilisation des femmes au palais du peuple.

Aboubacar Soumah

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here