Guinée : La structure NAFA offre 11 motos aux conseillers agricoles de la confédération nationale des paysannes de Guinée.

31

Le projet national d’appui aux acteurs de filières agricoles NAFA de Guinée a offert ce mercredi 15 mai 2019, dans un réceptif hôtelier de la place, onze motos aux conseillers agricoles de la confédération nationale des organisations paysannes de Guinée. Ceci, pour faciliter la mobilité des agents dans la mise en œuvre des activités du projet pour l’agriculture familiale, résilience sur le terrain. La remise a été faite par la ministre de l’agriculture Mariame Camara

« On essaie de trouver des motos pour des conseillers des zones qui sont directement liés à la mise en œuvre du projet en basse Guinée et dans la région de faranah. Donc, on a 11 motos pour les 11 conseillers des zones » a précisé le coordinateur par intérim du projet (AgriFARM ) Elhadji Tamsir Bangoura
Présidant la cérémonie, la ministre de l’agriculture Mariame Camara a insisté sur la bonne utilisation de ces engins roulants par les bénéficiaires.

« Nous recommandons l’utilisation à bon escient de ces motos, il faut veiller sur la répartition équitable de ce don. Surtout, j’insiste sur la bonne utilisation de ces motos »
Satisfaite de cet accompagnement en faveur de la confédération nationale des organisations paysanne de Guinée, la trésorière de ladite structure dira « Je remercie le gouvernement guinéen notamment le ministère de l’agriculture, les partenaires au développement pour tout ce qu’ils sont entrain de faire pour nous, vraiment c’est des actes qui permettent à ces villages de développer leur agriculture pour l’autosuffisance alimentaire. »
Surtout insiste t-il, avec l’octroi de ces engins permettra de faire des bons résultats. Nous nous engageons à bien utiliser ce don.

Sur place, la trésorière a jugé nécessaire de remettre la clé d’une moto à l’une des conseillés « Vraiment, je remercie le gouvernement guinéen pour cet appui, ces engins nous permettrons de faciliter le travail sur le terrain et de faire un suivi rapproché auprès des bénéficiaires.
Ce pendant, elle n’a pas manqué de signaler les difficultés auxquelles ces conseillés agricoles étaient confrontés sur le terrain. Par conséquent ce geste vient de nous soulager« Avant, nous avons les anciennes motos qui nous fatiguaient sur le terrain, ça nous permettait pas de nous faciliter la mobilité sur le terrain et il n’ya pas de suivi rapproché »

¨Mariam Soumah

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here