Guinée/Législatives : Report des élections à une date ultérieure

0
57

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), a tenu lundi, 21 octobre 2019, un point de presse, à la maison de la presse à Kipé dans la commune de Ratoma. Objectif, parler du report des élections législatives et le rôle de l’institution dans l’organisation des législatives en Guinée.

Selon l’envoyé spécial de la secrétaire générale de l’OIF pour la Guinée, Tieman Coulibaly, sa structure a effectué une première mission du 1er au 05 octobre. Cette mission a permis de passer en revue la période qui avait précédée, à savoir celle de l’audit du fichier électoral et la remise du rapport de l’audit. Cet audit a prescrit un certain nombre de recommandations au nombre de soixante-dix-sept (77) visant à réaménager le fichier électoral, afin d’obtenir un outil parfait pour la conduite des élections. Les efforts ont été faits dans ce sens.

« Par ailleurs, la République de Guinée a décidé de se doter d’outils modernes sur le plan technologique de conduite des opérations électorales. Un nouveau logiciel très performant à la pointe des possibilités actuelles, a été acquis par la CENI. Il est en cours de mise en œuvre. Cette avancée technologique nécessite un travail très important. Les partenaires en termes de société sont en train de travailler, pour que le logiciel soit installé sur les kits d’enrôlement qui ont été acquis. Nous avons procédé à une évaluation qui nous a amené à établir que le chronogramme qui a été proposé par la CENI, était difficile à mettre en œuvre».

«ainsi, nous avons procédé aux suggestions dont le gouvernement guinéen a pris acte. Aujourd’hui, je suis en mesure de vous dire que la date qui avait été proposée par la CENI, le 28 décembre 2019, pour la tenue des élections législatives est à reconsidérer. Cette date sera difficile à mettre en œuvre. Ainsi, la CENI travaillera à approfondir les dirigeantes en cours et sa réflexion, afin de déterminer un nouvel agenda sur les consultations électorales des députés. Il est nécessaire de réactiver le comité de suivi, parce que les travaux préparatoires sont en cours. Faire en sorte que chaque partie puisse participer », a fait savoir monsieur Tieman Coulibaly.

Source bcmedia


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Gproges/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here