Interview : Moussa Condé, membre-conseiller du RPG arc-en-ciel en France « Je suis favorable au changement de la constitution » dixit Moussa Condé du RPG arc-en-ciel à Lyon

0
65

En séjours en Guinée, depuis quelques jours Moussa Condé, membre-conseiller du RPG arc-en-ciel en France, précisément à Lyon, nous a accordé ce week-end dernier une interview à bâton rompu. Dans cet entretien, il s’est dit favorable à la nouvelle constitution. Selon lui, la Guinée a besoin de cette constitution pour son développement harmonieux. Nous vous proposons l’intégralité de cette interview.

Le renard : Présentez-vous à nos lecteurs et nous dire les raisons de votre visite en Guinée ?

Moussa Condé : Je m’appelle Moussa Condé, membre-conseiller du RPG arc-en-ciel en France précisément à Lyon. Je suis en Guinée pour des vacances comme vous le savez, nous avons procédé à la remise officielle de dons destinés aux arbitres guinéens à la ligue guinéenne de football professionnel. Le don composé de maillots de corps pour les arbitres, de sifflets, 50 Paires de basket, des bats et des survêtements c’est mon ami français, Christophe biez, qui est le donateur de ce geste magnanime .

Comment se porte le parti RPG arc-en-ciel en France particulièrement à Lyon ?

Le parti se porte très bien en France, on est à Lyon et vous savez, j’étais le représentant du parti RPG dans cette ville en 2010. Lors des élections présidentielles de 2010, je suis allé au journal progrès du Lyon, c’est un journal hebdomadaire ou j’ai passé une interview, pour appeler mes compatriotes vivants à Lyon de voter massivement le Pr Alpha Condé. Donc en 2010, ça été très bien passé par ce que notre candidat a été élu président de la Guinée. Lors des élections de 2015, on a organisé un grand meeting sensibilisation à Lyon pour s’adresser à la population de Lyon, les membres de notre parti, les adhérents et sympathisants afin de les motiver pour le deuxième mandat.

Votre point de vu par rapport à la nouvelle constitution en Guinée?

Mon point de vu au niveau de la nouvelle constitution guinéenne, vous le savez cette constitution a été écrite en 2010 par une poignée d’hommes à huit clos, qui ont décidé la vie de 12 millions de citoyens guinéens et c’était l’objectif de cette constitution à l’époque. C’était pour bloquer les militaires à ne pas s’éterniser au pouvoir, et c’est cette constitution qui a continué. Mais aujourd’hui, nous sommes sur un notre domaine qui est démocratique par ce que le Pr Alpha Condé a été démocratiquement élu président de la République.
Donc, cela n’est plus adapté à la situation actuelle qui est démocratique, cette constitution ne peut pas nous gouverner. A mon avis, Il faut un changement adapté à la situation actuelle. Donc, je suis favorable au changement de la constitution.

Est-ce que cela veut dire que vous êtes favorable à un troisième mandat pour Alpha Condé?

Je suis favorable à un troisieme mandat, mais pour le moment ce qui nous concerne au sein du parti, nous voulons changer cette constitution. Vous le savez bien en 2001 quand le feu président Lansana Conté paix à son âme était au pouvoir, ces personnes qui étaient avec lui dans son gouvernement, ont soutenu le changement de la constitution en sa faveur. Aujourd’hui, ces mêmes personnes qui sont de l’opposition s’opposent au changement de cette constitution. Pourtant, cela nous amène de nouvelles perspectives pour le développement harmonieux de la Guinée. Si Alpha condé veut être candidat pour sa propre succession, là on le s’aura. Pour le moment ce qui nous concerne c’est le changement de la Constitution.

Quel regard avez-vous sur la gouvernance d’Alpha Condé au pouvoir?

Alpha condé est un homme qui a fait 40 ans de lutte pour la démocratisation dans ce pays. Il s’est battu par rapport à beaucoup de politiciens guinéens pour l’instauration de l’état de droit.
Aujourd’hui, nous sommes dans un pays où la liberté de d’expression est autorisée. Il y a la liberté de parler comme on veut. Cette liberté d’expression est aujourd‘hui empiété par certaines personnes, par ce qu’on essaie de piétiner la liberté de l’autre. Cas même dans la démocratie, chacun est libre de dire comment il veut et faire ce qu’il veut dans le strict respect de nos textes de lois.

Aucun individu n’est arrêté pour le délit de parole en Guinée depuis 2010. Donc, il faut être certain ce qu’il est entrain de faire. Il a un projet pour la Guinée, c’est de sortir ce pays du marasme économique. Vous savez bien, ceux qui sont de l’opposition ont plongé ce pays et on ne peut pas savoir ce qu’ils ont fait, s’ils avaient des projets réalisés comme électricité ou autosuffisance alimentaire. Si cela était fait au préalable, on n’aurait pas revenir pour dire qu’on n’a pas d’eau, ni d’électricité chez nous. Mais, vu qu’il a trouvé un pays complètement désastre et les caisses vides. Il fallait un leader politique comme le Pr Alpha Condé pour essayer de sortir la Guinée dans l’ornière. Pour le faire, des personnalités et des partenaires sérieux sont prêts à l’aider pour cela.

Quelle réponse avez-vous aux certains guinéens qui disent qu’Alpha condé n’a rien fait durant 9 ans au pouvoir ?

C’est vraiment une utopie de voir ces guinéens qui parlent ainsi, ils parlent par ce qu’ils ont toujours eu de la haine contre le Président Alpha Condé. Quand on vous fait un peu de rappel, Alpha Condé a été kidnappé ici au su et au vu de tout le monde. Pendant deux semaines, aucun membre du bureau politique du parti n’était informé de son arrestation. Ça, c’est du passé et quand il a eu le pouvoir en 2010 que les démocrates du monde ’applaudissaient, la Guinée a commencé une nouvelle ère de la démocratie. C’est la première fois qu’on élue un président démocratiquement en Guinée

Rappelons-nous, ce qui s’est passé en 2011, les guinéens cagoulés, armés jusqu’aux dents ont attaqué sa résidence privée à Kipé dans le but de l’assassiner et son domicile a été complètement saccagé.
Ceux qui sont entrain de défendre la constitution aujourd’hui dans ce pays. On ne les a pas vus ce jour là pour dire plus jamais ça. Par ce que c’était la même démocratie qui était en jeu.
Quand l’épidémie Ebola est apparue, ceux qui parlent au nom de la Guinée et des guinéens on les a pas vu venir, il ne reste que pour s’apitoyer du sort de ceux qui sont atteints par cette maladie. Pour cela, je dirais que la Guinée a de la chance d’avoir un chef d’Etat comme Pr Alpha Condé.

Nous sommes au terme de cette interview votre dernier mot ?

Mon dernier mot, c’est de sensibiliser les guinéennes et guinéens à accompagner le Pr Alpha Condé dans son projet de développement de la Guinée. Je dirais aux journalistes de jouer un rôle déterminant sur l’opinion des gens. Tous ce que vous dites et écrivez, n’essayez pas de vous aligner derrière quelqu’un. Il faut observer la neutralité. Il ne faut pas suivre des opposants qui rencontrent des mensonges, qui trainent la Guinée et son Chef d’Etat dans la boue. Vous devez être objectif, ne modifiez pas les propos écrits ou parlés des gens.

Interview réalisée Par Aboubacar Soumah

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here