Lancement de la NGR: l’albinos, la fille d’accueil de Badra Koné s’écroule en plein discours

0
100

Puisque c’est de ça qu’il s’agit, la Nouvelle Génération Politique (NGP) de Badra Aliou Cheickna  Koné, a fait ce samedi, 04 Juillet 2020, dans sa maison famille de son leader, sise à Matam, le lancement officiel de son mouvement.  L’ancien secrétaire général du bureau politique de la jeunesse de l’UFR de Sidya Touré, a déclaré à la presse et devant ses invités ainsi que leaders politiques que, son mouvement veut rompre avec les vieilles  habitudes des leaders politiques qui, selon le frère de l’ancien Directeur Général de la DPJ, ont tous montré leurs limites sur l’échiquier politique guinéen. Seulement, qu’en plein discours d’ouverture de Badra Koné, son albinos (image) s’est écroulé devant la foule, qui suivait attentivement le maitre de la cérémonie, qui faisait son discours.

« Nous avons décidé de constitué un mouvement politique, pour prendre position sur les questions de la nation, contribuer aux débats d’idées et à l’animation de la vie politique de notre pays. Ça n’ait un de trop, disent déjà certains. Pourquoi n’avez-vous adhéré à un parti politique existant ? Pourquoi crée un mouvement politique et vouloir contribuer aux débats d’idées ?  Les partis d’opposition les plus grands et les acteurs de la société civile, se battent contre les velléités de confiscation de pouvoir de Mr Alpha Condé et, ont mis en veilleuse  leur contradiction pour parler d’une seule voie. N’est-ce pas que, crée un mouvement politique dans une telle conjoncture, conduira à la fragilisation de l’opposition, à l’éparpillement de ses forces ? Voilà quelques questions qu’on peut me poser », explique Badra Koné à la presse.

Avant de de s’attaquer de la classe politique guinéenne, qu’il qualifie de salle classe politique de vieux. « La jeunesse guinéenne constitue la franche la plus importante de la population guinéenne. Elle confronté aux maux cruels, à savoir désœuvrement, chômage, abandon moral, perversion, corruption, adduction à l’alcool et à la drogue. Elle est aussi manipulée de part et d’autre, elle constitue aussi la chair à canon  pour ce que voient en elle, un outil de revendication de leur intérêt injuste, égoïste et personnel. On se sert d’elle et après avoir l’utilisée, on l’abandonne… le salut ne viendra pas de cette  classe de vieux politique en mal d’idée. Assez entre nous, membre de la NGP se sont essayés ailleurs, dans d’autres formations politiques, croyant naïvement à leurs leaders, qui se disaient démocrates. Quelle illusion. L’écart entre leur dire et acte est abyssale. On ne pouvait pas supporter leur incohérence. Cela a fait naitre à nous, une ferme volonté et une grande ambition. Nous ne pouvions pas, nous laissé abattre par les désillusions que nous vivions et trahir les espoirs de la Guinée»,s’insurge Badra Koné contre les vieux leaders politiques guinéens.

Seulement qu’avec l’écroulement de son albinos, en plein baptême de feu de la NGP, expliquerait que l’avenir de Badra Koné ne s’est-il pas  déjà chaviré… En tout cas, ils sont nombreux, parmi des invités qui se sont interrogés, après l’écroulement de cette fille (albinos) d’accueil. Malgré qu’il soit accusé d’avoir démissionné à l’UFR, parce qu’il a reçu de l’argent du RPG, parti au pouvoir depuis 2010, Badra Aliou Cheickna Koné dit qu’il reste membre du FNDC.

Avec Ibrahima Tampa, pour flammeguinee.com


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Gproges/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here