Mort de Georges Floyd : la justice durcit les charges contre les policiers impliqués

0
50

Le procureur général du Minnesota a décidé de durcir les charges contre le policier à l’origine de la mort de George Floyd aux États-Unis, en l’inculpant de meurtre au second degré, contre au troisième degré auparavant, selon une annonce de la sénatrice démocrate du Minnesota Amy Klobuchar, mercredi.

Le procureur général du Minnesota a décidé de durcir les charges contre le policier présumé être à l’origine de la mort par asphyxie de George Floyd, aux États-Unis, en l’inculpant de meurtre au second degré, l’équivalent d’un homicide volontaire sans préméditation, a annoncé, mercredi 3 juin, la sénatrice démocrate du Minnesota Amy Klobuchar.

Trois autres policiers vont également être poursuivis pour complicité, a ajouté la sénatrice.

Derek Chauvin, policier blanc âgé de 44 ans, qui a maintenu son genou contre la nuque de George Floyd – un homme noir de 46 ans –, a été limogé de la police, puis arrêté et inculpé vendredi dernier de meurtre au troisième degré, qui correspond à un homicide involontaire en droit français. Le meurtre au second degré est passible d’une peine de quarante ans de prison, alors que le meurtre au troisième degré est passible de vingt-cinq années d’emprisonnement.

Les trois autres agents qui l’accompagnaient sont désormais également poursuivis, pour complicité, et placés en détention, à la grande satisfaction de la famille de George Floyd. Ces poursuites étaient au cœur des demandes des manifestants qui font entendre leur colère partout dans le pays.

« C’est un pas important sur la voie de la justice »

La famille de la victime, décédée le 25 mai, s’est félicitée de l’aggravation de ces poursuites, dans un communiqué transmis par son avocat, Ben Crump. « C’est un pas important sur la voie de la justice », a-t-elle commenté, neuf jours après la bavure enregistrée sur une vidéo qui a choqué la société américaine et jusqu’au-delà des frontières du pays.

« Nous sommes reconnaissants de ce développement important avant que ne soit inhumé le corps de George Floyd », a ajouté la famille, en référence aux obsèques de la victime prévues la semaine prochaine.

Le procureur général du Minnesota, Keith Ellison, a également fixé à un million de dollars la caution pour chacun des ex-policiers, selon des documents judiciaires.

Budget de la police réduit à Los Angeles

La mort de George Floyd, le 25 mai dernier, a déclenché une vaste vague de contestation aux États-Unis. Dans des dizaines de villes du pays, des milliers de manifestants étaient de nouveau dans les rues mercredi, pour certains bien décidés à braver encore une fois le couvre-feu, dont les horaires ont été assouplis à Los Angeles ou Washington. À Seattle (nord-ouest), les autorités locales ont même décidé de le lever purement et simplement.

À Los Angeles, le maire Eric Garcetti a accédé à une des principales revendications du mouvement « Black Live Matter » qui organise la contestation : réduire le budget de la police pour investir dans des programmes sociaux et éducatifs à destination des communautés noires. Le maire démocrate a renoncé à augmenter le budget de la police l’an prochain et décidé d’allouer 250 millions de dollars à de tels programmes.

À Washington un important dispositif policier a été une nouvelle fois déployé pour boucler l’accès à la Maison Blanche, même si les autorités ont dit s’attendre à des rassemblements pacifiques.

Avec AFP et Reuters


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Gproges/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here