Une nouvelle constitution : « nous n’ accepterons pas en Guinée » dixit Youssouf Camara de (L’UFDG)

0
74

Le Fond Nationale pour la Défense de la constitution FNDC est plus que jamais déterminé à descendre dans la rue ce lundi 14 octobre 2019, sans donner de l’itinéraire. Sur la question Youssouf Camara de l’UFDG défend qu’il ne soit pas intelligent de donner un itinéraire. Car dit-il, le pouvoir à l’intention de la réprimer.

« Ce qui est clair, les guinéens manifesteront ce lundi 14 octobre 2019 sur toute l’étendue du territoire national. Cette fois-ci, on ne va pas définir des itinéraires par ce qu’on n’est face à un pouvoir qu’il a déjà donné les couleurs. L’autorité a l’intention d’interdire la manifestation, de la réprimer. Donc, il ne sera pas intelligent de donner un point de départ et de ralliement » a-t-il déclaré.
Parlant de référendum que le pouvoir à l’intention de proposer aux guinéens pour un éventuel changement de la constitution qu’il estime dépasser.

En réponse, Mr Camara dira que si tel est le cas le pouvoir d’Alpha Condé est aussi illégitime « Ce référendaire est illégal par ce que qu’on ne peut consommer un pourvoir pendant 9 ans et vouloir se maintenir au pouvoir de dire que la constitution est illégale. Je crois que c’est le comble de l’irresponsabilité, si la constitution est illégitime tout son pouvoir aussi est illégitime. C’est sur cette constitution qu’il a prêté serment de la respecter et de la faire respecter puisqu’elle t’empêche de faire un troisième mandat tu la rends illégitime pour faire une parodie d’élection, une fraude électorale. Le peuple sera là, pour empêcher cette mascarade électorale, nous n’accepterons pas.»

A noter que ce samedi, dans les QG des partis politiques le message n’est autre que le mot d’ordre de manifestation ce lundi 14 octobre 2019.

Aboubacar Soumah

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here