Alpha Condé : « en aucun cas la Guinée ne saurait adhérer à une zone monétaire sans les 15 États de la CEDEAO »

Alpha Condé : « en aucun cas la Guinée ne saurait adhérer à une zone monétaire sans les 15 États de la CEDEAO »

Le premier juillet 2020, l’eco, nouvelle monnaie unique de la communauté des État de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), devait entrer en vigueur.

Toutefois, la mise en œuvre de ce projet de monnaie unique dans l’espace CEDEAO, est certes partagée par les Etats membres, mais cette volonté semble buter sur une stratégie de positionnement de tous ordres.

En cause, lors de la récente réunion virtuelle de la zone monétaire de l’Afrique de l’ouest ( UEMOA), le président guinéen professeur Alpha Condé, a conditionné la présence de la Guinée, par l’adhésion effective des 15 États membres.

« En aucun cas la Guinée ne saurait adhérer à une zone monétaire sans les 15 États de la CEDEAO»a rapporté ce vendredi, le journal jeune Afrique.

Même son de cloche chez le président nigérian Muhammadu Bohari, qui a émis des réserves, à travers un tweet.

« J’ai l’impression que la Zone UEMOA souhaite adopter l’eco en remplacement de son franc CFA avant les autres États membres de la CEDEAO. Il est préoccupant que ceux avec qui nous souhaitons entrer dans une union, fassent des pas importants sans nous faire confiance pour en discuter», a-t-il écrit.

C’est autant dire que pour le lancement de la monnaie eco dans l’espace CEDEAO, c’est le plus difficile qui commence pour les Etats membres.

Mosaiqueguinée

 

La Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 8 =