Alpha Condé : “nous venons d’arrêter 22 jeunes mercenaires”

Alpha Condé : “nous venons d’arrêter 22 jeunes mercenaires”

Aujourd’hui plus qu’hier, la question d’une éventuelle agression contre la Guinée, focalise l’attention du président sortant professeur Alpha Condé.

S’exprimant à cet effet, samedi dernier, le premier président de la quatrième République professeur Alpha Condé, a révélé que 22 jeunes “mercenaires” ont été mis aux arrêts en Guinée.

Tout en établissant un lien avec un éventuel complot orchestré par ceux qui “veulent mettre le feu à la Guinée”.

« Nous savons tout le complot qu’il y avait. J’avais dit sur RFI et France 24 qu’un candidat va se proclamer vainqueur et aller se refuser dans l’ambassade. Ils avaient décidé d’attaquer partout…Nous venons d’arrêter 22 jeunes mercenaires. Nous savons que les gens qui ont voulu mettre le feu à la Guinée, parce que la Guinée n’a jamais connu de rébellion, de guerre civile, il n’y a jamais eu de coup d’Etat en Guinée. Le président Sékou Touré est mort au pouvoir, le président Conté est mort au pouvoir…ceux qui ne voulaient pas que la Guinée avance nous les connaissons tous. Les pays complices qui ont été complices nous les connaissons. Mais ce qui nous intéresse, est que la Guinée et l’Afrique avancent. On n’est pas dupe », a-t-il lancé.

Cette sortie médiatique du chef de l’exécutif guinéen Pr Alpha Condé, fait suite à la déclaration du FNDC, faisant état d’un complot monté par le pouvoir, en vue de procéder à des arrestations dans ses rangs.

Mosaiqueguinee

La Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 7 =