Manifestation de l’opposition à Conakry : Ibrahima Sory Baldé commerçant, militant influent de LUFDG porter disparut, mort ou vif ?

Manifestation de l’opposition à Conakry : Ibrahima Sory Baldé commerçant,  militant influent de LUFDG porter disparut, mort ou vif ?

Encore du tord, encore des morts, des larmes, des exactions en cet autres jours de l’an 2017. Cette fois ci encore le peuple de Guinée se trouve profondément endeuillé après avoir impuissamment regardé ses enfants mourir, ses filles violées sous ses yeux. Une fois encore notre brave et vaillante armée sensée maintenir l’ordre pour éviter d’éventuels dérapages, était armée contre le peuple de Guinée pour faire des victimes.
La manifestation de l’opposition guinéenne organisée ce Mercredi 20 septembre 2017 a connu des représailles venant des forces de l’ordre et les militants au carrefour de Hamdallaye, dans le secteur Gnariwada. Selon nos informations, les forces de l’ordre ont tiré les balles réelles sur les militants faisant plusieurs blessés graves, des arrestations et des tortures inhumaines. Notamment le cas du jeune commerçant, arrêté, attaché et même ligoté avec une arme pointé à la tête par les forces de l’ordre.
Justement, C’est dans les environs de 17h (GMT), qu’un groupe armée ont arrêté un jeune commerçant, un militant influent de L’UFDG, Ibrahima Sory Baldé c’est son nom, marié, père d’un enfant, résidant dans le quartier koloma, a été arrêté et attaché par les forces de l’ordres avec une arme pointé à tête, des tortures, des coups de bastonnade, des coup de pieds, accusé de financé la marche de l’opposition. (photo illustrative)

Ce jeune commerçant du nom Ibrahima Sory Baldé a été gravement ligoté par ce groupe armée jusqu’au dent dans
l’intention de le tué, on entendais ces loubards, ‘’c’est toi qui finance la marche de l’opposition, on va te tué, nous connaissons même chez toi, nous allons te tué si tu continue a financé L’UFDG, vous les peuls commerçant vous êtes de bâtards’’ affirme les loubards. Quelques munîtes après, les militants de L’UFDG sont venu aux rescousses de ce jeune commerçant, militant influent de L’UFDG, Ibrahima Sory Baldé pour le sauvé dans la main des ses hommes armée, des coups de feux ont surgies de part et d’autres pour influencer les militants mais en vain, ces jeunes massivement mobilisés ont reçu à extirper ce jeune commerçant sauvagement abattu par les hommes armées, ne pouvant même pas marché à été directement conduit dans un hôpital le plus proches pour les soins instances.
ce jeune commerçant Ibrahima Sory Baldé accusé de financé la marche de l’opposition a été ramené à son domicile après les soins instances dans les environs de 00heures, le lendemain du cauchemar de ce jeune commerçant, le jeudi 21 septembre 2017, vu le dangers que cours Ibrahima Sory Baldé, la famille a enfin décidé de le caché, ciblé déjà par les forces de l’ordre, pour ne pas qu’il soit victime d’une prochaine attaque qui ne lui laissera pas en vie.
Ce même jour du jeudi 21 septembre 2017, très tôt ce matin, à 6heures, la famille de ce jeune commerçant Ibrahima Sory Baldé prête a le caché afin de sauver leur fils, a été victime d’une prochaine attaque des hommes armée qui cette fois-ci sont venu pour finir avec lui, des tire de balles sans cesse accompagner des bastonnades des tortures de toutes azymites. Au cours de cette fusillade, ce jeune commerçant a reçu une balle dans la main qu’il est tombé directement sur le champ qu’on le croyait mort, ces hommes armées ont fait une rafale pour quitter le lieu. L’on s’interroge Ibrahima Sory Baldé mort ou vivant ? Sa famille se trouve dans cette inquiétude totale qui ne dit pas sont nom. La vie des citoyens sont en dangers.( photos)

Pour terminer, il faut rappelé que pendant la campagne du deuxième tours de l’élection présidentielle en Guinée, le père du jeune commerçant du nom de Alphadjo Bladé propriétaire d’un magasin d’alimentation générale, un militant influent aussi de L’UFDG avait été froidement assassiné à Siguiri le 23 octobre 2010, les loubards du RPG armée ont vidés, dépouillés tout le contenu et le contenant dans ce magasin, l’acte s’est passé suite au soi disant empoisonnement des militants du RPG au palais du peuple par les peulh.
Au jour d’aujourd’hui, le fils de Alphadjo Baldé assassiné par des loubard du RPG, veulent à présent finir avec son fils Ibrahima Sory Baldé tiré par balle à bout portant, jusqu’à présent porter disparut, mort ou vivant ?
Diallo Mamadou Misbaou
628.1023.06

La Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 29 =