Niger : le président Issoufou appelle les candidats à une campagne apaisée dans le cadre des prochaines élections

Niger : le président Issoufou appelle les candidats à une campagne apaisée dans le cadre des prochaines élections

IAMEY, 20 novembre (Xinhua) — En prélude des élections générales que le Niger va organiser en 2020 et en 2021, le chef de l’Etat Mahamadou Issoufou a appelé jeudi à Niamey les candidats à une campagne apaisée, a-t-on appris de source officielle.

Pour rappel, le pays va organiser des élections locales et présidentielles dont le premier tour aura lieu le 27 décembre prochain en même temps que les législatives. Le président sortant Mahamadou Issoufou n’est pas candidat à un nouveau mandat.

Au total, 30 candidats, parmi lesquels Mohamed Bazoum du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-TARAYYA, au pouvoir), vont se lancer à partir du 5 décembre dans la campagne à la conquête des suffrages de quelque 7,5 millions d’électeurs pour la magistrature suprême du pays.

“Je voudrais inviter les candidats à une campagne paisible, dans le calme. Je les invite à un débat serein, et souhaite que chacun d’entre eux utilise la force des arguments et non l’argument de la force”, a déclaré face à la presse Mahamadou Issoufou, après avoir retiré jeudi sa carte d’électeur à l’hôtel de ville de Niamey.

“Nous sommes sur la bonne voie”, a-t-il assuré, estimant que “rien ne s’opposait à ce que les différents scrutins se déroulent aux dates prévues : le 13 décembre 2020 pour les élections locales, le 27 décembre pour le premier tour de l’élection présidentielle et les législatives, et le 21 février 2021 pour le second tour de l’élection présidentielle”.

“Chacun doit prouver au peuple nigérien, à travers son programme, qu’il est le mieux placé pour mériter de le diriger”, a-t-il conclu.

La Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 26 =