Sékou Koundouno: «Dans un champ de bataille, un général ne se livre jamais à l’ennemi»

Sékou Koundouno: «Dans un champ de bataille, un général ne se livre jamais à l’ennemi»

Depuis plusieurs jours, le responsable des stratégies et de la planification du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) est recherché par la justice guinéenne.

Tout comme beaucoup de responsables du principal parti d’opposition déjà en prison, Sékou Koundouno est accusé par le parquet de Dixinn de «troubles» à l’ordre public.

Dans une sortie faite ces derniers jours, le FNDC a annoncé qu’aucun de ses responsables de répondra à la convocation de la Direction Centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Depuis sa cachette, l’activiste de la société civile rassure qu’il se porte et que la lutte

«Merci à ceux qui s’inquiètent pour moi. Soyez rassurés que je vais bien et je continue la lutte démocratique du FNDC. Les responsables de la milice armée d’Alpha Condé dont Aboubacar Fabou Camara, Ansoumane Camara, Albert Damantang Camara des zélés sans scrupule ont besoin de se former et apprendre le cours intitulé « comment arrêter Koundouno »?

Dans un champ de bataille, un général ne se livre jamais à l’ennemi. Il mène le combat pour réussir ou pour périr. Ne vous inquiétez pas pour moi. Les leaders du FNDC étaient déjà préparés à mener le combat démocratique dans la clandestinité…Jusqu’au bout..», a écrit Sékou Koundouno

La Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 7 =