Société : L’ONG Mines sans pauvreté annonce la reprise de ses activités.

Société : L’ONG Mines sans pauvreté annonce la reprise de ses activités.

L’Association Mines sans pauvreté (AMSP),  a annoncé la relance de ses activités  dans les jours à venir sur le terrain à Conakry. C’était en faveur d’une conférence de presse tenue pour la circonstance.

D’entrée, le directeur exécutif Mamady Koivogui a expliqué le but de son ONG “Mines sans pauvreté” qui vise à promouvoir la gouvernance minière au service du développement durable de la Guinée.

 Le directeur exécutif Mamady Koivogui de l’ONG mines sans pauvreté a précisé que des mesures   nécessaire ont  été prises  à la prévention de la pandémie Covid-19, permettant non seulement au personnel de se mettre à l’abri,  surtout des populations qui abritent ces projets miniers notamment, Boke, Mandiana.

C’est malheureux que nous soyons arrivés jusqu’en juillet toujours avec cette question de Covid19, mais il a été réalisé que la situation est entrain d’être maîtrisée. Nous avons estimé qu’avec les mesures annoncées qui ont été dictées par OMS et le gouvernement guinéen à travers ces services sanitaires ANSS et le ministère de la santé, nous sommes en mesure de pouvoir continuer à travailler tout en observant ces mesures pour éviter non seulement au personnel d’être contaminé aussi  des personnes auxquelles nous partons . Nous avons pris toutes les mesures pour reprendre nos activités avec un personnel réduit à travers une observation très stricte des mesures”. a indiqué, le directeur exécutif  Mamady Koivogui de ONG Mines sans pauvreté.
Dans la foulée, M. le directeur  Mamady Koivogui, a égrainé quelques actions réalisées et en phases d’être matérialisées  par son ONG, notamment des campagnes de sensibilisation et distribution de kits d’hygiène avec plus de 2000 bénéficiaires  du côté de  Boke. Selon le Mamady Koivogui, ce programme a également permis de toucher une centaine de personnes à Mandiana, des villes qui n’ont à ce jour  enregistrées aucun cas de contamination de Covid19.
Il faut noter que cette association Mines sans pauvreté a été créé en 2013. Elle est composée de 13 membres actifs dont le but essentiel consiste à promouvoir et la vulgarisation du droit des communautés relavies à la gouvernance minière en république de Guinée.
 
Facely Diawara.

La Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 5 =