Vaccins contre le Covid-19 : « Pour le moment, le ministère de la Santé n’a pas fait de choix.» [Sakoba Keita]

Vaccins contre le Covid-19 : « Pour le moment, le ministère de la Santé n’a pas fait de choix.» [Sakoba Keita]

Invité dans l’émission, les Grandes Gueules ce mardi 08 décembre 2020, le directeur de l’agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS) s’est exprimé sur le choix du type de vaccins contre le Covid-19 que pourrait faire la Guinée.

Sur le sujet, Sakoba Keita rassure que la Guinée est sur la bonne voie et que le plan de vaccination a été finalisé et qu’ils comptent le soumettre aux différents partenaires.

« Nous avons finalisé notre plan de vaccination pour la République de Guinée. Nous nous engageons à transmettre aux différents partenaires y compris l’État pour que chacun en ce qui le concerne puisse se préparer pour contribuer à cette vaccination.

Le préalable, c’était d’avoir d’abord un plan et ensuite, il y a une longue période où nous devons nous préparer où nous allons recevoir ces vaccins et quels sont les agents qui seront chargés d’administrer les vaccins avec les propriétés que les futurs donateurs vont nous dire.», annonce t-il.

Cependant, le responsable de l’agence en charge de la riposte contre le Coronavirus rassure que n’a pas encore fait de choix sur le type de vaccins qu’elle compte utiliser.

«Nous pensons que cette préparation nous pourrons les faire au courant de ce mois de décembre et janvier, pour qu’on soit prêt vers la fin du mois de mars où nous serions situés sur les 11 candidats vaccins qui sont les avancés et nous pensons que l’OMS pourra nous situer et quels sont les types de vaccins pour lesquels nous pourrons nous inscrire.

Pour le moment, les techniciens du ministère de la Santé n’ont pas fait de choix. Je vous informe qu’il y a un mois et demi, le gouvernement s’est inscrit dans l’approche GAVI et qui a mobilisé des ressources tant de la chaîne de froid que de l’argent pour acheter des vaccins pour 92 pays et que la Banque Mondiale même s’engage à l’aider. Pour le moment, ils n’ont pas fait de choix au niveau de GAVI, sur le type de vaccin.», a-t-il souligné.

Par ailleurs, Dr Sakoba Keita ne nie pas tout de même les relations bilatérales qui existent entre la Guinée et certaines puissances notamment la Russie et la Chine, ce qui pourrait amener les autorités guinéennes selon beaucoup d’observateurs à choisir le vaccin russe.

 

La Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + 18 =

Résoudre : *
19 + 13 =