Bamako. Une prostituée guinéenne mordue par le chien de son client : « je quittais au boulot… »

Bamako. Une prostituée guinéenne mordue par le chien de son client : « je quittais au boulot… »

C’est un fait courant à Bamako, au Mali. Les prostituées guinéennes subissent toutes sortes d’humiliations, si elles ne sont pas tuées ou battues par leurs clients.

Cette jeune dame guinéenne du nom de AS a échappé à la mort dans la cour de son client. Le fait s’est produit dans le quartier populaire de Golf, dans la commune 6 du district de Bamako, dans la nuit du samedi.

« Je quittais mon boulot à 3h du matin. J’ai pris le taximoto pour rentrer à la maison. Un jeune est venu s’arrêter devant notre moto, je lui ai demandé tu veux quoi ? Il me dit qu’il veut faire un coup avec moi chez lui. J’ai dit 50000 fcfa, (équivalent de 600 000fg). Il dit que ça ne va pas au marché actuellement, mais de laisser à 30000fca. J’ai dit ok, on peut aller. Il m’a dit de monter derrière sa moto. J’ai dit non, je préfère te suivre avec mon taximotard . On est allé chez lui , quand on a ouvert la porte, deux chiens étaient là-bas. On est monté dans sa chambre à l’étage. Une fois dans la chambre, il me tend 5000 cfa. Je lui ai dit quoi ? Il dit c’est tout ce qu’il a. J’ai dit mon transport ou mon argent ? Il dit c’est tout, je dis je ne peux me déplacer pour venir chez toi pour des miettes, alors je rentre chez moi. Il dit qu’il va me sucer seulement, que c’est ça qu’il aime. J’ai dit non ! Alors il dit si je n’obtempère pas, il va faire révolter ses chiens contre moi ou je vais forcément passer la nuit chez lui. J’ai dit tu ne peux pas ! C’est ainsi qu’il a commencé à me frapper depuis l’escalier jusqu’en bas. Il fait appel à ses deux chiens qui sont venus me mordre dans tout mon corps. J’ai failli perdre connaissance. Heureusement, ses voisins ont appelé la police. L’acte s’est passé le samedi, mais aujourd’hui le jeune a été pris par la police et il est à la prison centrale. Et le jugement aura lieu le 26 septembre au tribunal de la commune 6 », a expliqué AS.

Moussa Oulen Traoré pour Mediaguinee 

Shares