Bras de fer entre la Turquie et le CNRD : ‘’Aucune société privée ne devrait subir les conséquences du séjour d’Alpha Condé…’’

Bras de fer entre la Turquie et le CNRD : ‘’Aucune société privée ne devrait subir les conséquences du séjour d’Alpha Condé…’’

Le président de l’Union guinéenne pour la démocratie et le développement (UGDD) estime que le colonel Mamadi Doumbouya et ses collaborateurs ne doivent se servir d’Alpha Condé, en séjour en Turquie pour des soins, pour plomber le climat des affaires en Guinée.

Pépé Francis Haba estime qu’il est tout à fait normal d’exiger le retour de l’ancien président Alpha Condé s’il n’a plus de soucis de santé.

‘’Il doit rendre des comptes au peuple de Guinée qui a vécu onze années de galère sous son magistère. Aussi, cela y va de la stabilité et de la sécurité de la transition et du pays. Il est sûr qu’après 11 années au pouvoir, Alpha Condé a de très grosses capacités de nuisance’’, estime-t-il.

Ce membre de l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD) indique que l’ancien chef d’Etat, Alpha Condé, ne doit pas servir de moyens de pression pour le CNRD.

‘’Il ne devrait servir de moyens de pression ou de butin de chantage du CNRD. Il doit être traité dans le respect dû à son rang. Cela jusqu’à ce que la justice se prononce sur les infractions qui lui sont reprochées’’, souligne M. Haba, avant d’interpeler la junte au pouvoir.

‘’Aucune société privée ne devrait subir les conséquences de son séjour prolongé en Turquie. Ces pressions impactent négativement le climat global des affaires dans un pays fortement dépendant des investissements étrangers. En fin, si l’ancien président ne revient pas, le CNRD est seul responsable de sa propre turpitude’’, conclut cet allié de Dalein.

Sélectionné pour vous :  Les Etats-Unis épinglent le pouvoir d’Alpha Condé : ‘’la répression et l’intimidation n’ont pas leur place dans une démocratie’’

VisionGuinee.Info

Shares