Détenu en prison, Damaro Camara va mal : ‘’Son état de santé ne fait que se dégrader’’

Détenu en prison, Damaro Camara va mal : ‘’Son état de santé ne fait que se dégrader’’

Atteint d’une maladie cardiaque, l’ancien président de l’Assemblée nationale continue de faire la navette entre la maison centrale et l’hôpital Ignace Deen. Au micro de VisionGuinee, son avocat Me Santiba Kouyaté tire la sonnette d’alarme sur la gravité de la situation. 

Selon l’avocat, Amadou Damaro Camara se plaint de douleurs thoraciques intenses. ‘’Il est effectivement malade. Il avait été évacué hier à l’hôpital  Ignace Deen. Après les premiers soins, il est revenu à la maison centrale. C’est suite à des douleurs thoraciques très atroces qu’il a été évacué à nouveau. Les premiers résultats révèlent un cas de maladie cardiovasculaire. Son état de santé ne fait que se dégrader’’, alerte Me Santiba Kouyaté.

Pour éviter le scenario de Lounceny Camara, notre interlocuteur mène des démarches pour obtenir la libération de son client.

‘’Je suis en train de prendre des dispositions pour saisir les autorités judiciaires pour une demande de liberté afin lui permettre de se faire soigner. La dernière fois, la demande de mise en liberté introduite avait été rejetée. Alors nous avons relevé appel. Et la chambre de contrôle d’instruction a confirmé l’ordonnance de rejet. Contre cet arrêt, nous nous sommes pourvus en cassation’’, souligne-t-il.

‘’Nous demandons aux autorités judiciaires de faire en sorte que le scénario Lounceny Camara soit évité. Si rien n’est fait, M. Amadou Camara risque de subir le même sort. Nous avons toujours dit dans nos différentes demandes de mise en liberté qu’à un certain âge, qu’on le sache ou pas, on souffre de certaines pathologies liées au troisième âge. Cette remarque s’est matérialisée parce qu’il a des douleurs thoraciques atroces qui sont abattues sur lui’’, déplore-t-il.

‘’Evacué d’urgence à l’hôpital, les résultats des examens ont révélé une crise cardiaque. Donc l’appel que je lance autorités judiciaires, c’est de bien vouloir accepter la mise en liberté de M.  Amadou Camara  pour qu’il puisse se faire traiter dans les structures sanitaires appropriées. Mais si cela n’est pas fait, franchement, le trop tard finira par jouer son rôle’’, prévient-il.

 

VisionGuinee.Info

Laisser un commentaire

Shares