Fête des femmes: L’AFEMCID invite le CNRD à préserver la paix en Guinée

Fête des femmes: L’AFEMCID invite le CNRD à préserver la paix en Guinée

En prélude de la fête des femmes ,l’association des femmes musulmanes pour la culture islamique et le développement (AFEMCID) en collaboration avec le service genre et équité du secrétariat général des Affaires religieuses SGAR) et le Ministère de la promotion féminine de l’enfance et des personnes vulnérables a tenu ce lundi le 07 Mars 2022 , une journée de réflexion et de sensibilisation sous le thème :  »les devoirs et droits de la femme dans la société ». C’est la grande salle de conférence du centre qui a servi de cadre à cette organisation.

Pour Hadja Aminata Moustapha KALLO présidente de l’ ONG AFEMCID, l’initiative de cette journée   est d’ accompagner les autorités de la transition à maintenir la paix dans le pays.

 »cette initiative de l’ ONG AFEMCID a pour fondement la volonté de notre ONG d’aider le président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya a gardé la Guinée dans son état de Paix et de quiétude, de prôner et d’agir pour une bonne conduite de cette transition entamée en Guinée »a précisé la présidente de l’ONG

Et d’ajouter que  »sensibiliser les communautés sur l’impact négatif et l’exploitation des filles et les violences faites aux femmes et filles,est d’une nécessité pour la nation guinéenne.il convient alors d’amener la femme à comprendre le rôle qu’elle doit jouer dans la société.’En organisant cette journée de sensibilisation, nous avons l’espoir que les femmes de Guinée seront à l’écoute pour mieux saisir les devoirs qui les incombent mais aussi mieux connaître ses droits dans ce monde moderne. »

Présente dans la salle Aïcha Nanette CONTÉ Ministre de l’action sociale de la promotion féminine et des personnes vulnérables a profité de l’occasion pour inviter les mères de famille à s’investir dans l’éducation des jeunes filles  » « Nous sommes dans le mois de la femme et les activités ont commencé depuis le 1er mars, mais il faut reconnaître que la journée du 08 mars n’est pas une journée de danse ni de réjouissance, c’est une journée de célébration de notre roi. Pour se faire, nous avons besoin de certaines choses qui ne passent pas sans la paix, la quiétude sociale et harmonie dans le pays. je profite de l’occasion pour vous inviter à investir pleinement dans l’éducation de nos filles pour pouvoir concurrencer les hommes. »

Hussein Nour NASSER ambassadeur de l’Arabie Saoudite a souhaité aux femmes guinéennes une bonne fête à l’occasion du 08 Mars et il a précisé que la femme est l’être la plus importante sur terre.

Pour clore, le secrétaire général des affaires religieuses a son tour souhaité une excellente fête des femmes aux guinéennes.

Kerfalla Touré 626 41 92 88

Shares