GUINÉE: Le CNP-GUINÉE transcende son différend et se donne la main…

GUINÉE: Le CNP-GUINÉE transcende son différend et se donne la main…

Désormais, l’unité patronale guinéenne est une réalité,un bureau provisoire à été mis en place pour permettre au secteur privé guinéen de contribuer efficacement au développement de la Guinée, comme l’a toujours souhaité le président de la transition colonel Mamadi DOUMBOYA et Habib Hann.

Ce dernier était devant la presse le mercredi 25 mars 2022 pour édifier aux hommes de médias les démarches qui ont abouti à cette unification. C’est grâce à l’implication du président fondateur du groupe Guicopres, Kerfalla Person Camara KPC , que cette réconciliation a été rendue possible.

’’Le patronat guinéen est un bien commun, ce n’est pas une propriété privée, il est une entité faîtière qui est le syndicat des employeurs guinéens. Lorsque nous essayons de bâtir un patronat fort, je pense qu’on ne voit que l’intérêt de cette entité ou cette structure. Mon objectif a été dépuis que j’ai été élu à la tête du Conseil National de patronat guinéen. Le 10 décembre 2016, c’est de tendre la main à tout le monde, parce qu’on ne peut pas de façon claire, espérer développer des activités dans ce pays en allant en solo, ce n’est pas possible. Donc vouloir n’est pas reconnaître les mérites et ne pas reconnaître la participation d’un élément du secteur privé guinéen, c’est de refuser cette vision qui est une vision noble celle de pouvoir mobiliser tous les acteurs du secteur privé guinéen, dans une entité patronale afin de pouvoir évoluer en synergie d’action pour le développement du secteur privé guinéen’’, a-t-il déclaré.

Depuis son élection en 2016, Habib Hann a toujours tendu sa main à tous les acteurs du secteur privé guinéen. C’est dans cette optique qu’il est satisfait de la mis en place de ce bureau provisoire piloté par Ansoumane Kaba dit (Guiter), qui doit prochainement aboutir à l’organisation d’un congrès électif du CNP-GUINÉE.

’’Donc la présence du monsieur Kaba Guiter, c’est un homme d’affaires, c’est un guinéen comme moi, ça peut être tout autre homme d’affaires qui pourrait éventuellement être à la tête du patronat guinéen. Je ne suis pas quelqu’un qui refuse la présence de tout un chacun, je veux un patronat bien structuré, une institution forte. C’est pour cette raison que depuis le temps j’ai demandé ce que nous nous donnions la main pour que nous ayions une institution forte. C’est pas des hommes forts qui comptent au niveau du patronat, c’est de faire du patronat, une institution forte qui réunit à son sein des hommes forts.’’, a-t-il fait savoir

En ce qui concerne la tâche attribuée, Ansoumane Kaba assure provisoirement la présidence du CNP-GUINÉE, KPC sur de l’international, Ismaël Keita chargé de la communication et Habib Hann s’occupe de la gouvernance pour mieux réorganiser le secteur privé guinéen.

Aboubacar Soumah 628 95 41 99

Shares