Affaire sextape: Voici la première réaction de Baidy Aribot

Affaire sextape: Voici la première réaction de Baidy Aribot

Le deuxième vice-gouverneur de la Banque Centrale, Baidy Aribot est au centre d’une affaire de sextape depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Chose qui a suscité les réactions et commentaires des internautes.

Dans un décret lu sur les médias d’Eats, le président de la République, le colonel Mamadi Doumbouya a remplacé la tête penchante de la banque centrale y compris le deuxième vice-gouverneur qui est au cœur des contreverses.

Pour sa première prise de parole depuis cette affaire embarrassante, l’ancien député uninominal de Kaloum s’en est remis à Dieu, je n’en veux personne car c’était écrit, a laconiquement, écrit sur sa page Facebook.

Dans ce bas monde qui décrit un cercle aux contours distinctes, les actions d’un homme lui reviennent toujours par la seule voie que Dieu connaît.
Si tu fais le bien, tu le fais pour toi même. Si tu fais du mal aussi tu l’auras fais pour toi même.
Pour ma part, je reste toujours croyant et serein en toutes circonstances.Les épreuves du temps sont du ressort de l’omnipotent, l’unique…

Encore une fois, le pouvoir n’est pas un patrimoine encore moins un héritage, c’est une fonction. Tout arrive en son temps et avec le temps rien n’est fortuit.
La personne la plus parfaite au monde fut sans nul doute le Prophète Mohamed PSL, il n’a pas échappé à la haine et à l’humiliation de ses ennemis. Sans prétention démesurée de me comparer à ce grand guide, je voulais rappeler en tant qu’être humain on échappera jamais à son destin. Je remercie tout un chacun de vous pour vos messages de compensation et de soutien à mon égard . Mais ne blâmez personne, n’insultez personne et évitez le débat éthique dans vos réactions et vos propos, laissons le temps faire son travail . Je n’en veux à personne car c’était écrit . Donc, rendons grâce et louange à Dieu qui est le seul détenteur du suprême. Le combat à venir sera rude mais il sera gagné sous le signe d’un grand rassemblement . Merci chers tous.

La Redaction