Bah Oury à Alpha Condé : ‘’Opposer des personnes pour tirer profit, cela doit cesser’’

Bah Oury à Alpha Condé : ‘’Opposer des personnes pour tirer profit, cela doit cesser’’

La Guinée traverse une crise politique née de la volonté d’Alpha Condé de changer la Constitution pour se maintenir au pouvoir. Le président de l’Union des guinéens pour la reconnaissance de la Guinée (UDRG), Bah Oury, exhorte le chef de l’Etat à créer les conditions d’un dialogue pour sortir de l’impasse.

‘’Si le pouvoir croit qu’il va faire le jeu comme il l’a fait pendant 10 ans et que les choses vont en rester là, il se trompe radicalement. Les dynamiques sont en train de prendre une allure et chaque jour, on ne perd en n’allant pas dans le bon sens’’, prévient l’ancien ministre de la Réconciliation nationale.

Il estime qu’il est le temps pour le président Alpha Condé de se ‘’rendre compte que l’ancien jeu ne peut plus prospérer. Opposer des personnes pour tirer profit, cela doit cesser. La situation est de loin plus dangereuse. Il n’est pas là en train de régler les problèmes avec X ou Y ou régler des comptes. C’est le pays qui est dans une situation compliquée’’.

A la question de savoir pourquoi le pensionnaire de Sékhoutouréyah boude le chef de file de l’opposition, Bah Oury répond qu’Alpha Condé ‘’croyait qu’Elhadj Mamadou Sylla allait être une personnalité maniable. On lui reproche, et ça été dit en off à l’Assemblée nationale et à la présidence, le fait d’avoir dans son cabinet des gens qui sont très politiques. Ils lui aussi ont dit qu’il aurait dû avoir un cabinet de 5 à 6 personnes techniques. Il [le président de la République] voulait que le chef de file de l’opposition soit un faire-valoir alors qu’en réalité, ce dernier a pris sa mission conformément aux textes, veiller à mettre en avant les problématiques successibles d’être corrigées par la gouvernance’’.

Il fait remarquer au chef de l’Etat qu’il est temps d’apaiser les tensions, tout en lui rappelant que ‘’nous sommes dans un environnement de troubles. Les élections se sont passées dans un contexte calamiteux. On n’a pas résolu la crise. Il y a des personnes qui sont en détention aujourd’hui, sans oublier les conséquences des mauvais choix politiques pour le pays ou même ceux qui gouvernent le pays’’.

L’opposant souligne l’impérieuse nécessité de se retrouver autour de la table des négociations pour trouver une issue à la crise que traverse la Guinée. ‘’Dans les troubles, il y a des gens qui se cherchent’’, indique-t-il à Alpha Condé, avant de tirer la sonnette d’alarme : ‘’La population est dépitée et est complètement déboussolée’’.

VisionGuinee.Info

La Redaction