Condamnation d’Ismaël Condé : »La volonté était manifeste de continuer à le nuire » Mr Bea

Condamnation d’Ismaël Condé : »La volonté était manifeste de continuer à le nuire » Mr Bea

Aussitôt la sentence prononcée, l’avocat d’Ismaël Condé s’est prêté aux questions de la presse. Maître Salifou Béavogui dénonce un procès « purement politique ». Mais il prévient qu’il fera appel de la sentence. Son client a été condamné à 3 ans et 4 mois de prison ferme.

« La volonté était manifeste de continuer à le nuire, de continuer à le garder pour tout simplement parce qu’il a décidé de soutenir la constitution, de soutenir l’alternance. C’est son crime, le plus grand crime qu’il a eu à commettre. Donc, on a créé une autre infraction, un autre dossier contre lui par le parquet de Mafanco pour offense au chef de l’Etat. Les débats ont été très clairs. Il est dans le RPG depuis à bas âge. Il s’est investi lui et sa famille et voilà comment on le récompense. Monsieur Ismaël Condé ne mérite pas ce qui lui arrive mais on veut se servir coûte que coûte de la justice et pour des raisons purement politiques pour le maintenir en prison. Cette sanction est exagérée », réagit maître Salifou Béavogui.

En attendant le procès en appel que l’avocat promet d’obtenir auprès de la cour d’appel, son client a été renvoyé en prison.  Cette fois il y retourne situé sur son sort.

La Redaction