Dapompa: La CNSS offre des vivres à l’orphelinat AKUNA MATATA

Dapompa: La CNSS offre des vivres à l’orphelinat AKUNA MATATA

L’Orphelinat Akuna Matata, dans la commune de Matoto a bénéficié ce lundi 24 juin 2021, une importante quantité de vivre composée de laits, du riz, d’huile ainsi que d’autres aliments de base. C’est le service action sociale au département de la prévention action sanitaire à la caisse nationale de la sécurité sociale, qui en est le donateur.

Ce geste s’inscrit dans l le cadre de la célébration du mois de l’enfant africain, comme l’indique Barry Ousmane, chef service action sociale: <Nous sommes au mois de juin le mois qui est dédié par l’union africaine comme le mois des enfants. Cette année le choix est tombé sur Akouna Matata parce que c’est eux qui ont beaucoup plus d’enfants orphelins à leur centre. Donc nous avons jugé nécessaire , et c’est la première fois de venir à Akouna Matata pour faire ce don la. Ce don est composé essentiellement de vivres, parce que nous sommes dans la saison pluvieuse, nous savons actuellement le panier de la ménagère est très chère. Vu le nombre important des enfants qui sont là nous avons jugé nécessaire d’envoyer de vivres à la place des jouets. Nous avons amené une tonne de riz, des cartons de sucre , des cartons de lait pour les petits déjeuner, de l’huile pour la préparation, des savons pour laver des habilles et beaucoup d’autres d’articles divers>

Satisfait de ce dont la Fondatrice de la Fondation Akouna Matata, Laurence Rouyer Camara, invite l’État et les personnes de bonne volonté a emboiter les pas de la CNSS.

<Nous remercions déjà infiniment la caisse nationale de la sécurité sociale d’avoir choisir notre orphelinat. Vraiment ça nous va droit au cœur et nous sommes très touchés surtout ça concerne l’alimentation de nos enfants. Parce que aujourd’hui nous avons 95 bouches à nourrir chaque jour et trois fois par jour. On appelle toujours de bonnes volontés à venir nous aider . On a des besoins et plus ça nous permet de prendre autres enfants. On a souvent des difficultés surtout en matière de santé des enfants, quand on a des examens à faire, quand on a une opération en urgence il faut débourser beaucoup d’argent. C’est pourquoi nous lançons l’appel de nous venir en aide>

A noter que ce n’est la première fois que la CNSS effectue ce genre d’initiative.

Aboubacar Soumah 628 95 41 99

La Redaction