EDG: le directeur général de l’EDG, Bangaly Matty, souffle le chaud et le froid!

EDG: le directeur général de l’EDG, Bangaly Matty, souffle le chaud et le froid!

Le directeur général de l’électricité de Guinée EDG vit un moment difficile à la tête de cette entreprise publique. Depuis plusieurs semaines les frustrations se multiplient entre un directeur  »arrogant’’, et l’équipe qu’il dirige.

Plusieurs scandales de détournement des fonds publics viennent de couronner ce spectacle de désolation au sein de cette administration qui est au bord de l’effondrement, si les nouvelles autorités ne prennent pas garde. Pour faire chapeauter la mauvaise gestion de ses dernières années à la tête de l’électricité de Guinée aux pauvres citoyens, le directeur général a fait une augmentation fantaisiste des factures domestiques.

Cette augmentation farfelue qui ne se repose à rien a été décidée par le tout puissant directeur général, Bangaly Matty et son petit groupe chose qui est très mal perçue par le nouveau homme fort du pays. Selon nos informations, le DG de l’électricité de Guinée EDG aurait été convoqué par le président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya qui œuvre inlassablement pour l’amélioration des conditions de vie des populations guinéennes le week-end dernier, l’ordre du jour selon la même source était de donner les explications autour de cette augmentation farfelues des factures du courant en Guinée, par la direction générale.

Le président de la République qui est très attentif à la souffrance des populations guinéennes, aurait mal pris cette augmentation des factures, il aurait savonner Bangaly Matty de sa gestion calamiteuse de l’entreprise.

Les révélations du scandale de détournement des deniers publics se multiplient au sein cette entreprise, la direction générale éclaboussée depuis quelques mois à une gestion reprochable à tout point de vue, se trouve aujourd’hui dans le viseur du colonel Mamadi Doumbouya.

Il faut rappeler que plusieurs travailleurs ont été licenciés par la direction générale et d’autres sont dans le collimateur de la justice pour un présumé détournement de plus de cent milliards de francs guinéens (100.000.000.000 FG).

Mohamed  Camara

La Redaction