Elie Kamano : ‘’il y a un vent d’injustice qui souffle chaque jour’’ en Guinée

Elie Kamano : ‘’il y a un vent d’injustice qui souffle chaque jour’’ en Guinée

Après ses démêlés avec la justice guinéenne dans l’affaire qui l’a opposé à Salifou Camara alias Super V, l’artiste reggaeman Elie Kamano a sorti un single dans lequel il ne fait pas de cadeaux à l’appareil judiciaire.Dans ce morceau, l’artiste et politicien déclare été victime d’injustice dans l’affaire qui l’opposait à l’ancien président de la Fédération guinéenne de football.

‘’Ce procureur a tenu à m’humilier. Son substitut, n’ayant aucune humilité, a voulu me charger. Le président aussi s’est vite embarqué. Nonobstant son impartialité, il s’est rallié. Il a émis son mandat d’arrêt en prétextant que j’ai bafoué son autorité. Je vous jure que ce n’est pas vrai’’, chante-t-il dans le premier couplet du single.

Selon Elie, ‘’c’est un complot sciemment ourdi pour me trimballer devant une justice décriée où le code pénal est piétiné’’.

Il dénonce ce qu’il qualifie sans ambages d’injustice dans notre pays. ‘’Il y a un vent d’injustice qui souffle chaque jour dans les airs. Si on ne prend pas garde, il finira par polluer notre atmosphère. Je ne vous mens pas. Allez demander à Me Béa combien d’innocents défend-il déjà. Ils sont nombreux à la Maison centrale. Ils n’attendent que le jugement final pour se plaindre chez Dieu’’, prévient Elie Kamano.

Il prévient les magistrats guinéens que tôt ou tard, ils répondront de leurs actes devant le Tout-Puissant. ‘’Devant le Dieu du jugement final, il n’y aura pas de procureur, de substitut, ni de président’’, précise-t-il.

VisionGuinee.Info

La Redaction