Frontières guinéo-sénégalaises : toujours pas de compromis…

Frontières guinéo-sénégalaises : toujours pas de compromis…

La reprise des contacts à travers les messages de conciliation des présidents Alpha Condé et Macky Sall par médias interposés avait suscité de l’espoir sur la réouverture des frontières entre les deux pays.

Selon les dernières informations, les discussions ne permettent toujours pas d’entrevoir un accord pour une réouverture rapide des frontières entre la Guinée et le Sénégal d’une part, et entre la Guinée et la Guinée Bissau de l’autre, bouclées depuis près d’un an.

Le chef de la diplomatie guinéenne ne semble pas aussi impatient que les acteurs dont les activités dépendent du trafic transfrontalier entre les trois pays. C’est ce qui ressort en substance de son intervention ce jeudi 20 mai 2021 au parlement guinéen.

Tout en confirmant que les négociations se poursuivent avec le Sénégal et la Guinée Bissau, Ie ministre guinéen des Affaires étrangères a déclaré, face aux députés, que le gouvernement ne sacrifiera pas la sécurité des Guinéens pour aucun motif.

« Sans sécurité, il n’y a pas de paix, pas de développement. Les discussions continuent avec le Sénégal et la Guinée Bissau. La diplomatie ne se joue pas en pleine journée. Dès que des solutions seront trouvées aux problématiques qui sont posées, les frontières seront ouvertes » a laissé entendre Ibrahima Kalil Kaba.

Ce qui indique clairement que malgré les prises de contacts et les négociations, il y a toujours des points d’achoppement et des blocages sur l’épineuse question des « patrouilles mixtes » , signe que les protagonistes ne sont pas encore parvenus à des concessions.

Avec Financial Afrik

La Redaction