Le gouvernement rejette les rapports d’Amnesty, Human Rights Watch et Cie : ‘’ils pèchent par beaucoup d’insuffisances’’

Le gouvernement rejette les rapports d’Amnesty, Human Rights Watch et Cie : ‘’ils pèchent par beaucoup d’insuffisances’’

L’organisations Amnesty International, Human Rights Watch et autres ont multiplié les rapports épinglant le régime d’Alpha Condé pour des violations des droits humains commises dans le contexte d’une modification controversée de la Constitution et des résultats contestés de l’élection présidentielle.

Ces défenseurs des droits de l’homme rapportent que des dizaines de personnes ont été tuées par des membres des forces de défense et de sécurité lors de manifestations. Ils soulignent par ailleurs des opposants au troisième mandat ont été arrêtés et détenus arbitrairement. Des accusations que balaye d’un revers de la main le ministre Tibou Kamara, porte-parole du gouvernement.

‘’Nous avons dit que tant qu’Etat, nous sommes ouverts à discuter sur n’importe quelle question sans tabou. Ce que nous regrettons par contre, c’est que la plupart des rapports sont partiaux. Ils ne tiennent compte que d’un seul son de cloche’’, commente le porte-voix du gouvernement.

Le plus souvent, selon Tibou Kamara, les rapports publiés par les organisations de défense des droits humains ‘’donnent le sentiment de reprendre des thèses et des opinions des pourfendeurs du régime’’.

Il enseigne que ‘’lorsque nous faisons un travail, il est important pour l’équilibre et la véracité des faits, d’écouter toutes les parties avant de tirer une conclusion. Ces différents rapports pèchent par beaucoup d’insuffisances liées notamment à une instruction à charge contre le gouvernement plus qu’une instruction à charge et à décharge’’.

Dans les violences politiques, explique-t-il, ‘’nous pensons que les responsabilités se situent, parfois, ailleurs. La plupart des conclusions issues de ces rapports, malheureusement, ne respectent pas toujours la vérité. Ce qui ne permet pas d’établir clairement les faits et de rendre justice comme ça se doit’’.

VisionGuinee.Info

La Redaction