Le RPG Arc-en-ciel appelle Dalein et Cie à accepter le dialogue : ‘’On doit laver le linge sale en famille’’

Le RPG Arc-en-ciel appelle Dalein et Cie à accepter le dialogue : ‘’On doit laver le linge sale en famille’’

L’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a opposé un niet catégorique à tout dialogue tant que ses cadres et militants seront détenus à la Maison centrale de Conakry. Le parti de Cellou Diallo exige la réouverture de ses siège et quartier général ainsi que la levée de l’interdiction de voyage qui cible son président et ses collaborateurs

A VisionGuinee, N’bany Sangaré a confié que ‘’l’UFDG doit abandonner sa position de radicalisme. Le RPG a appartenu à l’opposition, même quand notre leader a été enfermé en prison, on a été au dialogue avec le PUP. Quel que soit le problème, on a toujours envoyé nos délégations pour dire ce que nos pensons’’.

Le secrétaire général de la jeunesse du RPG Arc-en-ciel appelle le parti de Dalein à revenir à de meilleurs sentiments pour discuter autour de la table des négociations.

‘’Le dialogue est un nécessaire entre guinéens. Quels que soient les problèmes, on doit laver le linge sale en famille. Qu’on soit de l’opposition ou de la mouvance, il faut savoir que la Guinée est une famille. On doit donc se parler et s’écouter’’, indique le patron du Conseil guinéen des chargeurs.

Ce cadre du parti présidentiel estime que les acteurs sociopolitiques n’ont pas besoin de l’intervention de la communauté internationale pour aplanir leurs divergences autour de la table des négociations.

‘’Je ne suis pas pour le fait que certains disent qu’il faut un étranger pour présider le dialogue. C’est comme s’il n’y a pas de personnes responsables pour le faire en Guinée. Nous sommes un pays souverain, on doit pouvoir dialoguer’’, ajoute-t-il.

Il demande à Cellou Dalein Diallo et à son parti de ne pas camper sur leurs positions.

‘’J’invite tout le monde à accepter de venir autour de la table. Les guinéens ont besoin de se parler, de s’écouter afin de trouver des solutions à nos problèmes’’,

VisionGuinee.Info

La Redaction