Manifs contre l’interdiction des prières nocturnes : un élève tombe sous la balle des forces de sécurité

Manifs contre l’interdiction des prières nocturnes : un élève tombe sous la balle des forces de sécurité

Après Siguiri et Kankan, c’était au tour de la préfecture de Kérouané de protester contre la décision d’interdiction des prières nocturnes. Plusieurs fidèles ont exprimé leur colère dans la nuit d’hier mercredi 05 mai 2021 en descendant dans la rue.

Très malheureusement, un jeune élève du nom de Mohamed Tall, élève au lycée AST de Kérouané a trouvé la mort par balle dans les heurts qui ont opposé manifestants aux forces de sécurité. Plusieurs personnes ont été grièvement blessées.

C’est ce qu’a confié Lanceï Doumbouya, un témoin joint sur place par le correspondant régional de mosaiqueguinee.com

« Hier nuit après la prière de nafila, des dizaines de fidèles sont sortis dans les rues pour dire non à la décision d’interdiction des prières nocturnes. Ils ont commencé par ériger des barricades, et brûler des pneus. Ensuite, ils se sont dirigés chez le préfet pour lui exprimer leur mécontentement. Après, ils sont partis chez un imam, ils ont obligé ce dernier d’aller diriger la prière. La même foule est partie à la résidence du maire de là, ils ont jeté des pierres dans la cour du maire et détruit ses installations électriques. Ils ne se sont pas arrêtés là, ils sont encore revenus chez le préfet et pénétré dans sa concession. Ainsi le garde corps du préfet a fait des tirs de sommation mais la foule persistait. C’est dans ça que les renforts sont venus dans l’immédiat, pour disperser la foule. Malheureusement, au cours de ce maintien d’ordre, le jeune Mohamed Tall a été atteint d’une balle dans sa poitrine. Ce matin très tôt, il a succombé de ses blessures à l’hôpital préfectoral », a-t-il narré ce jeudi.

Source mosaïqueguinee.com

La Redaction