Matam: l’ONG AudiG explique aux citoyens le contenu du budget national et les projets destinés en leur faveur…

Matam: l’ONG AudiG explique aux citoyens le contenu du budget national et les projets destinés en leur faveur…

Une rencontre d’échanges entre les cadres Étatiques et citoyens sur l’information budgétaire a eu lieu ce mardi 13 octobre 2021 à la maison de jeunes de Matam.c’est une initiative de l’ONG Audig Action Unie pour le Développement Intégré en Guinée. le but est d’expliquer aux citoyens l’utilisation du budget national en vue d’une amélioration de leur condition.

C’est à l’issue d’un constat que l’ONG audig s’est rendue compte que le contenu du budget national est méconnu par les citoyens. C’est pour corriger cet état de fait que l’ONG Audite Action Unie pour le Développement Intégré en Guinée a entamé une campagne d’information auprès des citoyens sur le budget national, les projets destinés en faveur de leurs localités.

 »La rencontre s’inscrit dans le cadre du projet Coderec contrôle démocratique pour le renforcement de la transparence budgétaire en Guinée. comme vous le savez le budget est voté et publié, les acteurs gouvernementaux ont l’obligation d’informer les citoyens sur le contenu de ce budget. c’est-à-dire expliquer aux citoyens à la base combien, ils comptent mobiliser et pour quelle utilisation.c’est cet exercice que nous avions commencé ce matin à la commune de Matam qui va s’étendre sur toutes les communes de la Guinée et pointez du doigt les projets qui concernent leurs localités »a expliqué Mamadou Touré, président de ladite ONG.

Dans cet exercice, le président de l’ONG Audite veut amener les citoyens à contrôler l’exécution du budget destiné pour le développement de leur localité.
 »L’idée qui est derrière, c’est amener que cet exercice soit les habitudes dans les affaires gouvernementales pour pouvoir asseoir définitivement la transparence budgétaire dans la gestion des affaires de notre pays » a-t-il déclaré.

A noter que cet projet va durer 2 ans et s’étendra sur toutes les communes du pays.
Aboubacar Soumah 628 95 41 99

La Redaction