Tougnifily/Boffa : une enseignante victime d’un viol collectif

Tougnifily/Boffa : une enseignante victime d’un viol collectif

L’acte s’est produit dans la nuit de dimanche à lundi 28 juin 2021, dans la sous-préfecture de Tougnifily, préfecture de Boffa. Selon guineenews, l’enseignante dont nous taisons le nom a négocié un taxi-motard à Dakhagbé (où elle sert), pour pouvoir se rendre à Khoundindé où elle devait déposer une sommes d’argent chez sa grande sœur, rapporte une source familiale au quotidien en ligne.

En partant, le motard s’est fait accompagner par un autre jeune, laissant la passagère au milieu. «Arrivés à un niveau, loin des regards des citoyens, celui de derrière a fait signe au conducteur pour qu’il s’arrête. Et c’est alors qu’ils ont fait entrer la fille dans la brousse où ils ont abusé d’elle », rapportent les sources chez guineenews.

Intelligente, confient-ils, elle a formulé la doléance de l’accompagner là où elle se rendait, arguant qu’il n’y avait là aucun moyen de déplacement désormais. Arrivés à Koumbaya, l’enseignante s’est agrippée au conducteur et a crié aux voleurs. Et c’est alors que celui de derrière a sauté pour prendre la fuite. Mais son binôme de conducteur a été arrêté et conduit dans le poste de gendarmerie le plus proche. Le présumé violeur y sera entendu sur procès-verbal, nous confient-ils.

Sur place, il a reconnu les faits avant d’appeler ses parents pour leur faire part de sa forfaiture. Ayant suivi les explications de leur enfant, ces derniers ont réussi à ramener le complice aux environs de 6 heures du matin. Dans jours à venir, les deux présumés violeurs seront déférés à la justice pour être fixés sur leur sort, conclu le quotidien en ligne.

La Redaction