Un opposant au 3e mandat invite la junte à ne pas libérer Alpha Condé : ‘’Un lion blessé peut être extrêmement dangereux’’

Un opposant au 3e mandat invite la junte à ne pas libérer Alpha Condé : ‘’Un lion blessé peut être extrêmement dangereux’’

Le porte-parole du Collectif pour une transition en Guinée (CTG), Ibrahima Sorel Keita, s’est prononcé sur le sort qui doit être réservé à Alpha Condé renversé le 5 septembre par la junte dirigée par le colonel Mamady Doumbouya. Le vice-président de SOS Racisme estime que l’ancien président peut faire mal s’il recouvre sa liberté.

Face à la presse, Sorel Keita pense qu’il ne doit pas y avoir mille chemin pour Alpha Condé. ‘’Il doit être jugé et nous pensons qu’il ne doit être libéré pour le moment. Parce qu’il est encore dans la blessure d’égos, il est encore dans la colère et la vengeance. Un lion blessé peut être extrêmement dangereux’’, analyse-t-il.

Il affirme que le président déchu a ‘’beaucoup d’argent et beaucoup d’amis très influents. Voilà les raisons pour lesquelles nous ne sommes pas favorables à ce qu’il sorte pour l’instant. Ce message, nous l’adressons aux guinéens qui nous accompagnent. C’est aussi un message à la CEDEAO’’.

De l’avis de ce guinéen de la diaspora, ‘’Alpha Condé peut être très dangereux pour la Guinée, parce que nous avons eu quelques retours de gens qui l’ont rencontré, qui disent qu’il se croit encore président. Dans sa tête, il se croit encore président. S’il a l’occasion de reprendre le pouvoir, il le fera à n’importe quel prix’’.

C’est pourquoi, le CTG estime qu’il ‘’faut qu’il y ait un deal avec Alpha Condé. Il n’a pas pu sortir par la grande porte mais il en a encore l’occasion d’en sortir et apaiser les choses. Il doit démissionner et aller même au-delà en rapatriant son argent qui est à l’étranger pour permettre à notre pays de décoller’’.

‘’Si Alpha Condé fait cela, je me mettrais à genoux pour lui rendre hommage’’, lance-t-il comme défi à l’ancien maitre du palais Sékhoutouréya

La Redaction