Violences des gendarmes chez le Journaliste Alseny Fadiga : Tueries et tortures constatées.

Violences des gendarmes chez le Journaliste Alseny Fadiga : Tueries et tortures constatées.

Deux jeunes et le père du Journaliste Alseny Fadiga ont trouvé la mort lors de l’attaque des gendarmes dans la famille Fadiga à Hamdallaye 1, dans la commune de Ratoma, le mardi 7 septembre 2021, deux jours après le coup d’Etat militaire qui a renversé le Président Alpha Condé, le 5 septembre.


L’information est parvenue à notre rédaction par l’entremise d’un des voisins de la famille Fadiga qui nous a joint au téléphone en pleurant. Et notre rédaction a dépêché une équipe sur le terrain. Nous vous proposons le constat de nos reporters…. À en croire les témoignages recueillis sur le terrain, c’est une frange de jeunes militants de partis politiques notamment de l’opposition qui, depuis longtemps observaient les activités du Journaliste Alseny Fadiga qui étaient en faveur du pouvoir Alpha Condé. Dès donc, la prise du pouvoir par le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) nous append-t-on, ces jeunes ont pris pour cible le Journaliste Alseny Fadiga pour le tuer pour avoir fait des louanges du pouvoir déchu, à travers le Journal des Actes posés dont il est le Directeur de Publication.

D’autres sourcesrévèlent que ces jeunes munis d’armes blanches et qui ont rapidement occupés le domicile de la famille Fadiga. Trois pick-up remplis de gendarmes cagoules ont fait irruption à son domicile l’éteindre Journaliste Alseny Fadiga. Ce dernier a eu la vie sauve, nous confie une autre source, par son absence chez lui, qui était déjà le théâtre des violences et de menaces à son encontre.

Dans ces violences , les gendarmes ont tiré sur le père du Journaliste qui était avancé en âge et qui a rendu l’âme sur place. Après s’en est suivi, la tuerie de deux jeunes du quartier qui ont riposté sur la mort du vieux.

C’est ainsi, tous les membres de la famille Fadiga ont fui de leur concession. De passage, Alhassane Fadiga, le grand frère du Journaliste Alseny Fadiga, qui lui ressemblait est arrêté par les gendarmes cagoules, torturé, battu à mort puis conduit à la gendarmerie de Hamdallaye avant d’être libéré. D’autres sources indiquent que le Journaliste Alseny Fadiga est encore introuvable. C’est ce que nous avons tenté de recouper en tentant son numéro qui était injoignable.

Nous y reviendrons.

La Redaction