Violences post-électorales : la fermeté affichée par Alpha Condé, mise à l’épreuve à partir du mardi

Violences post-électorales : la fermeté affichée par Alpha Condé, mise à l’épreuve à partir du mardi

Face aux violences post-électorales d’une ampleur qui laisse pantoise l’opinion nationale, le Président de la République, est sorti cette semaine de sa réserve.

Alpha Condé, encore une fois, a tenté de rassurer des populations apeurées et déboussolées par endroit.

Le ton était martial laissant ainsi apparaitre la fermeté de celui qui se voudrait, le nouveau ‘’dur’’ de Sékoutoureya.

Il promet rétablir l’ordre public, notamment dans les no man’s land, plutôt dans les coupe-gorges où des citoyens sont permis de tuer d’autres, à cause de leurs contradictions politiques.

De l’avis des observateurs, ça ressemble tout simplement a du déjà entendu.

L’opération de nettoyage ainsi promise pour réussir le retour à une vie normale dans ces coupe-gorges, laisse craindre le pire avec des agents des forces l’ordre maintenant appuyés par des militaires, accusés d’avoir parfois la gâchette facile.

Avec l’appel à manifester du président de l’UFDG, à partir de mardi 03 novembre, pour, dit-il réclamer, sa ‘’victoire’’ dès le premier tour, la fermeté affichée par le chef de l’Etat, sera donc mise à l’épreuve de cette réalité.

Attendons donc de voir !

Mosaiqueguinee

La Redaction