Madame Doumbouya, Salimatou Dian Diallo demande aux femmes de soutenir leurs époux dans des moments difficiles. –

Madame Doumbouya, Salimatou Dian Diallo demande aux femmes de soutenir leurs époux dans des moments difficiles. –

la Guinée a célébré ce lundi 08 mars 2022, la journée internationale des droits des femmes sous le thème: «L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable ».La cérémonie a été présidée par le président de la transition, colonel Doumbouya en compagnie de son épouse, sa fille, la ministre de la promotion féminine et plusieurs cadres du gouvernement.

Présente à la festivité, la femme du Directeur national des pétroles (SONAP), Madame Doumbouya Salematou Diane Diallo a profité de l’occasion pour remercier le président de la République, colonel Mamadi Doumbouya pour l’opportunité offerte aux femmes de fêter cette journée internationale des droits des femmes.

« Je remercie d’abord le président de la République, le colonel Mamadi Doumbouya de nous donner la chance, l’opportunité de fêter notre fête qui est la fête des femmes, qui est la fête du 08 mars. C’est avec joie et grandeur, moi je ne peux que faire des bénédictions à monsieur le Président, Mamadi Doumbouya. Vous n’êtes pas censés de savoir aujourd’hui qu’il y est un changement, aujourd’hui nous sommes dans l’harmonie, on ne peut pas distinguer qui est Malinké, qui est peulh. Parce que moi je suis peulh, j’ai un mari Malinké, mais il y a l’harmonie totale entre nous femmes ici aujourd’hui, je leur demande de continuer comme ça, nous sommes de cœur avec eux»,a fait savoir, Madame Doumbouya.

Parlant de la cherté des produits de premières nécessités dans les marchés guinéens, madame Doumbouya fait une plaidoirie : « Moi je n’ai pas assez de plaidoirie à faire, tout ce que je peux demander c’est de faciliter le marché, le pain quotidien,. c’est tout ce que je demande que le marché soit facile pour nous comme d’habitude».
Pour terminer, madame Doumbouya a demandé aux femmes de toutes les régions à une union sacrée envers leurs différents époux.

« L’appel que je lance aux femmes, je dirai à mes sœurs qu’elles soient Malinkés, peulhs, Soussous, Tomas etc.., de nous donner la main pour soutenir nos maris dans les moments difficiles, dans les hauts et les bas, tout ce que je peux dire. Un homme n’est rien sans ta femme et la femme n’est rien sans sa femme. »

Pour finir elle dédie ce jour de 08 à son mari, Amadou Doumbouya, directeur général de la société (SONAP).

Kerfalla Touré 626419288

Shares