Patronat Unifié/CGE:GUI: Le torchon brûle !

Patronat Unifié/CGE:GUI: Le torchon brûle !

Dès sa prise du pouvoir le 5 septembre 2022, le président de la transition et président du Comité National de Rassemblement pour le développement(CNRD), le Colonel Mamadi Doumbouya avait comme , l’une des priorités de sa gouvernance l’unification du patronat Guinéen afin de réunir tous les opérateurs économiques et des entrepreneurs guinéens autour d’un idéal de développement de la Guinée.

Mais hélas, des esprits malins ont tendances à saboter cette noble volonté du président de la transition à travers des comportements divisionnistes et opportunistes.

 

Pour la petite histoire, c’est au nom de la paix et de l’intérêt du secteur privé de notre pays, que des acteurs du secteur ont décidé de tourner la page des guéguerres qui ont miné le patronat Guinéen à un moment donné de son histoire.

Aujourd’hui unifié , Certains responsables du secteur privé commencent à poser déjà des actions qui peuvent entraîner d’autres crises au sein du patronat Guinéen.

Selon une source bien informée , un groupuscule de personnes appartenant au bureau de la Confédération Générale des entreprises de Guinée CGE:GUI, a organisé en catimini le mercredi dernier une réunion de tentative de mise en place d’un bureau exécutif provisoire de la CGE:GUI sans informer même le vice-président chargé de la Gouvernance et du développement, El Hadj Mohamed Habib Hann et ensuite beaucoup d’autres représentants des organisations socioprofessionnelles comme les mines et les assurances n’étaient pas à cette rencontre ratée qui ne permet pas aujourd’hui de bâtir un secteur privé uni et prospère au bénéfice des Guinéens.

Question pour un champion,est ce les organisateurs de cette rencontre notamment Kaba Guiter , Ismaeil Keita …. n’ont t-il pas des agendas cachés qui peuvent ressusciter d’autres crises au sein du patronat Guinéen ?

En tout cas, la tenue de cette rencontre commence à nous faire douter de la sincérité de certains responsables du bureau provisoire de la Confédération Générale des Entreprises de Guinée (CGE:GUI ) , que certains acteurs importants de ce secteur qualifieraient aujourd’hui d’exclusion.Donc, pour mettre fin aux cris et à des manœuvres discriminatoires au sein du patronat de Guinée, il est d’une nécessité aujourd’hui pour les acteurs d’organiser des élections transparentes pour élire un bureau exécutif plus représentatif et crédible au niveau de la Confédération Générale des Entreprises de Guinée (CGE:GUI).

Donc, cette tendance à mettre en place un bureau provisoire par copinage en ignorant de façon Claire la vision du chef de l’État, qui a voulu mettre à la disposition de notre pays un patronat représentatif et inclusif, est de désobéir la volonté des autorités de la transition.

C’est le lieu donc pour des autorités actuelles de prendre des dispositions afin de freiner l’élan de ces prédateurs de l’unification du secteur privé Guinéen.

Sylla Ibrahima Kalil,pour www conakrynews 625444534

Shares