Rumeurs sur le manque de carburant « Le DG de la SONAP dément et précise qu’il y a suffisamment de carburant…

Rumeurs  sur le manque de carburant « Le DG de la SONAP dément et précise qu’il y a suffisamment de carburant…

Le Directeur général  de la SONAP Amadou Doumbouya était ce vendredi matin l’invité  de l’émission Mirador sur les antennes de la radio fimfm. Il était question de débattre sur les rumeurs qui font état d’un manque de carburant dans la cité. Le DG a apporté son démenti  sur la question et précisé que  7millions de litres d’essence sont présentement disponibles dans les bagues. Le bâteau est entrain de décharger le reliquat de 12 mille tonnes qui devait rester.

Pour le DG, c’est une fausse information qui est inventée par des personnes mal intentionnées afin de créer la psychose dans la cité: « Non pour les citoyens c’est normal qu’il y a psychose, les gens mal intentionnés ont fait courir le bruit que le carburant va se manquer et c’est normal pour le citoyen lambda de courir pour aller se ravitailler. En réalité cela ne doit pas être le cas puisque depuis que nous avons eu le feu vert de commencer le dépôtage et de servir , la société guinéenne des Pétroles (SGP) a travaillé pendant de longues heures de 6h du matin jusqu’à 22h, même les dimanches pour que tout le monde soit servi et est même entrain de le faire encore. Donc à Conakry, cela ne se justifie pas. Je peux comprendre pour l’intérieur du pays parce que les camions ne sont pas rentrés dans certains endroits mais ils sont en route. Mais cette psychose à Conakry ça ne se justifie pas si ce n’est pas de la mauvaise volonté par certaines personnes.», a fait comprendre, le directeur général de la SONAP.

Parlant du financement par des banques, le directeur rassure : « Je peux vous rassurer que se sont ses institutions financières même qui ont pris le devant, qui ont même eu des réunions avec le gouverneur de la banque centrale et le ministère de l’économie et des finances ainsi que les pétroliers, qui sont devenus ensemble, nous avons trouvé la bonne formule pour faire marcher les choses. Donc, je ne pense pas que ce problème va se poser maintenant.», a-t-il précisé

Plus loin, il se pose la question: « Le problème c’était quoi avant ? L’un des problèmes qui se passait vous savez il y a des lignes d’acceptation des pays, généralement il n’y avait pas de problèmes lorsque c’était dans les bandes de 65 millions de dollars par mois mais avec la crise ukrainienne, nous sommes dans les environs de 12 à 125 millions de dollars. Donc il fallait qu’ avec les risques. certaines institutions financières se fassent revalider par banque confirmatrice. Par exemple qui devait financer 5 millions doit financer 20 millions. Donc ils ont demandé les documentations, le gouverneur de la banque centrale et le ministère de l’économie et des finances eux aussi les ont rassurés et ensemble ce qu’on va faire, on va faire maintenant des pools de banques et ainsi de suite.», a expliqué Amadou Doumbouya.

Et d’ajouter que la République de Guinée a suffisamment de quantité de carburant qui pourrait couvrir le pays pendant une semaine avant l’arrivée des bateaux dans les prochains jours au port autonome de Conakry.

« Je peux vous dire qu’à date la quantité disponible à la société guinéenne des Pétroles SGP est de 7millions de litres en essence présentement dans les bagues. Le bâteau est entrain de décharger le reliquat de 12 mille tonnes qui devait rester. En terme de besoin 3 millions de litres par jour, on a une semaine de besoin.», a indiqué
Pour conclure, il dira : « Mais ce que je dois vous dire, il y a un bateau aussi qui vient le 04 juillet 2022, un autre le 07 juillet et un autre le 12 juillet…C’est pour leur dire qu’il y a pas de manque, Donc, il y a pas de raison s’inquiéter.», a déclaré.

Aboubacar Soumah

 

Shares