symposium mines Guinée : Dr David Makongo invite les sociétés au respect du contenu Local envers des communautés…

symposium mines Guinée : Dr David Makongo invite les sociétés au respect du contenu Local envers des communautés…

Le Président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya a procédé ce mardi, 15 novembre 2022 a Conakry, au lancément officiel de la 7ème édition du symposium mines Guinée, sur le thème ‘’optimiser l’industrie minière pour canaliser le développement socio-économique’’.
Considéré comme le plus grand évènement minier d’Afrique de l’Ouest, cette 7ème édition a connu plus de 900 participants nationaux et internationaux pour une exposition dans plus d’une centaine de stands.

En prenant part à cette rencontre, qui est une premiere à l’ere du CNRD, à sa tête Colonel Mamadi Doumbouya, Dr David Makongo, avocat international, spécialisé dans le secteur des mines, PDG de la société Guinean Biriminien Gold (GBG), evoluant dans la région de Haute Guinée, explique les réalisations faites par sa société dans ses localités pour les communautés, avant d’invite r les sociétés minières évoluant sur le territoire guinéen à faire beaucoup plus de responsabilité pour le respect du contenu Local envers les communautés.

« … à Sidila koura et Mandiana Koura, on etait tous ensemble, aujourd’hui, si vous partez là-bas, vous allez constater qu’on a construit une mosquée de plus de 1200 places, en étage, une salle de jeunes de plus 1000 places, on a construit un centre médical, on a payé un ambulence, on a ouvert une école, franchement avec l’appui du ministre des mines, il est parti inauguré ses projets. Vraiment, c’était très bien pour la première fois, les guinéens de Kindianakoura, à Sidikila, ont reçu un ministre guineen des mines dans leur localité. J’étais le premier d’amener un ministre des mines à une partie de localite de son pays », explique Dr David Makongo, au micro de notre reporter.

Avant d’ajouter que, c’est une première depuis l’arrivée du CNRD au pouvoir, le 05 septembre 2021. Selon Dr David, la participation du Président de la Transition, colonel Mamadi Doumbouya a cette cérémonie d’ouverture, c’est quelque chose qui nous a beaucoup marquée, pour la première fois, on voit un Président militaire qui vient lancer les travaux de la 7ème édition du symposium mines Guinée.

Au cours de son discours, le ministre des mines a rassuré le Président de la République, est-ce qu’aujourd’hui, vous êtes aussi rassurez de tout ce qu’il a dit?

Selon Dr David Makongo, depuis l’arrivée au pouvoir du Président de la Transition, et qu’il a vraiment favorisé le secteur minier, il a rassuré le secteur minier. » moi je suis rassuré depuis. Je suis venu ici pour investir en Guinée, je suis un promoteur qui est convaincu, je fais la promotion du secteur minier guinéen et d’un filantrop qui est prêt à continuer à aider les guinéens qui souffrent . Je suis aujourd’hui plus que content. Parce que, le Président de la transition a mis le contenu local au centre de sa vision, surtout dans le secteur minier . Si la Guinée doit changer, se developper, comme les pays de l’amerique du sud , comme la Bolivie, le Brésil, l’Argentine, le contenu local doit être pris au sérieux et toutes les sociétés qui évoluent en Guinée, doivent vraiment se concentrer à développer le contenu local. C’est à dire, à veiller sur l’environnement, sur la santé, de nos communautés, à payer le bon salair aux guinéens, à construire des mosquées, les églises, les routes, des hôpitaux et aussi, à partager leur profit et leur bonus avec les communautés. Mais, regarder, on sait que les sociétés là, mais pour payer les taxes, ce n’est pas facile. Des taxes d’exploitation, mais ca ne sufit pas pour développer un pays parce que, quand eux ils prennent la baixite ici, ils vont récupérer les dérivés de la bauxite à l’exterieur mais tres malheureusemen, la Guinée n’est pas là-bas pour les contrôler mais, à la fin de l’année quand ils partagent les bonus et les grands profits, il faut qu’il le partagent aussi avec les travailleurs, augmentent le salaire des travailleurs. Voici la modèle le respect de cobtenu local que Dr David Makongo veut pour la Guinée.

Avec ça, il y zura zéro conflit, les communautés vontvaccepter les sociétés et quand la société travail dans la tranquillité, dans la paix mais, ils vont faire de gain. Voici ce que je peux partager honnêtement avec vous. Surtout mon message de partage que j’appelle à toutes les sociétés évoluant en Guinée, de partager les profits qu’ils tirent en Guinée, de partager aussi leur bonus , de veiller à la santé des guinéens, les activités minières posent un grand dégât dans le corps d’un individu, les mêmes pratiques qu’on utilise en Ameriqye, en Australie, en Chiné, mais il faut qu’on répète la même chose en Guinée. Ce n’est pas les animaux qui sont en Guinée, ce sont les êtres humains . Donc, ma contribution , c’est de lancer un appel à toutes les sociétés minières et aussi, moi même de contribuer à apporter le chzngement que je suis en train d’appeler les autres à suivre. J’ai construit les mosquées, construire les routes , je continu à payet la scolarité des enfants orphelins, je pense que ça c’est un exemple avec le climat d’investissement , vraiment qui va très bien aujourd’hui en Guinée, l’hospitalité des guinéens peut amener quelqu’un à réfléchir, est-ce qu’il a le droit de tout ce qu’il a gagné en Guinée et amener cela chez lui ou bien c’est moralement correcte de partager cela avec les guinéens, qui lui a donné la permission , qui lui a accepté d’avoir ça ? On doit vraiment verifier notre conscience à l’interieur. Voici ce que la Guinée mérite franchement , ce que les sociétés minieres font en Guinée.

C’est pourquoi, mon dernier mot, je demande aux guinéens d’arrêter de dire que, la Guinée est un scandale géologique, arrêter de dire ça. Et si vous voulez le dire, ajouter cela, la Guinée c’est un scandale d’égoïsme de la part des societes minieres , la Guinée ce n’est pas un scandale géologue, c’est plutôt un scandale d’egousme de la part des sociétés minieres. Je vous remerci. « , a coupé court Dr DavidMakongo, PDG de la société Guinean Biriminien Gold (GBG).

Kerfalla Touré 626 41 92 88

Shares