Transition en Guinée : l’UA réitère son appel aux autorités pour qu’elles garantissent les totales libertés de l’ancien président Alpha Condé. By

Transition en Guinée : l’UA réitère son appel aux autorités pour qu’elles garantissent les totales libertés de l’ancien président Alpha Condé. By

L’évolution de la transition en Guinée préoccupe le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine. Il s’agit notamment des divergences internes constatées depuis quelques mois entre le CNRD (la junte militaire au pouvoir) et les parties prenantes du processus de transition. En effet, la majeure partie des acteurs politiques guinéens et une bonne partie des membres de la société civile, dénoncent une volonté des militaires de s’éterniser au pouvoir et menacent de descendre dans la rue pour exiger une transition inclusive et permettant un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Guinée

  1. Réitère son appel aux autorités de la transition pour qu’elles garantissent les totales libertés de l’ancien Président Alpha Condé ; PSC/PR/COMM.1076 (2022) Page 6 of 7
  1. Appelle à la mise en œuvre du Mécanisme de suivi de la transition en Guinée, comprenant l’UA, la CEDEAO, l’ONU et toutes les autres parties prenantes concernées, conformément au Communiqué [PSC/PR/COMM. (1030(2021))] adopté le 10 septembre 2021, comme cadre global pour un soutien et un suivi coordonnés de la transition en Guinée ;
  2. Encourage les autorités de la transition à accélérer l’établissement d’un calendrier de transition avec des échéances clairement définies et des actions prioritaires du gouvernement, conformément au délai prévu par le Sommet extraordinaire de la CEDEAO tenu le 25 mars 2022 ;
  3. Souligne l’importance d’un processus politique inclusif représentant pleinement les différentes couches de la société guinéenne et, à cet égard, invite les autorités de transition à poursuivre les consultations avec les différentes parties prenantes, y compris les acteurs politiques et la société civile, sur les défis auxquels le pays est confronté, afin d’instaurer la confiance et de renforcer le caractère inclusif du processus de transition ;

Faciliter rapidement l’organisation d’une mission d’évaluation des besoins en Guinée afin de consulter les autorités de transition et de déterminer les approches possibles pour soutenir le processus de transition sous les auspices du MMTG, conformément aux décisions adoptées dans le Communiqué [PSC/PR/COMM.1064 (2022)] du 10 février 2022.

Communiqué de l’Union africaine

Shares