un membre du CNT recadre le colonel Amara Camara –

un membre du CNT recadre le colonel Amara Camara –

La sortie médiatique du ministre secrétaire général et porte-parole de la présidence sur RFI n’est pas passée inaperçue chez le conseiller Ahmed Tidiane Sylla de l’Union des forces républicaines (UFR). Il rappelle au colonel Amara Camara que fixer la durée de la transition ne relève pas l’organe législatif transitoire.

De passage dimanche 10 avril sur les antennes de RFI, ce conseiller national de la transition appelle que le colonel Amara Camara a laissé entendre que l’élaboration d’un chronogramme de la transition, ‘’conformément à la charte de la transition, est un travail qui relève du CNT’’.

Ahmed Tidiane Sylla assure que les propos du porte-parole de la présidence de la République ne sont pas conformes à la Charte de la transition.

‘’Article 57 : le Conseil national de la transition a pour missions d’élaborer et de soumettre pour adoption par référendum, le projet de la constitution, d’élaborer, examiner et adopter les textes législatifs, de suivre la mise en œuvre de la feuille de route de la transition, de contribuer à la défense et à la promotion des Droits de l’Homme et des libertés publiques, de contribuer à la réconciliation nationale’’, rappelle-t-il au ministre secrétaire général de la présidence.

Ce membre au CNT accuse les autorités de la transition de vouloir ainsi entretenir volontairement la confusion sur la question de la durée de la transition. ‘’C’est l’interprétation de l’article 77 de la charte visant à donner au CNT la compétence relative à la détermination de la durée de la transition.  Alors que la compétence de détermination de la durée de la transition est clairement attribuée au CNRD et aux forces vives de la nation par l’article 77 de la Charte qui dispose que : « La durée de la transition sera fixée de commun accord entre les forces vives de la nation et le Comité national du rassemblement pour le développement’’, renseigne M. Sylla.

Sélectionné pour vous :  Violences à Mali : “une vraie rébellion de l’armée”, selon Aboubacar Sylla

Ce proche de Sidya Touré dit à qui veut l’entendre que ‘’l’adoption (le vote) de la durée de la transition par CNT n’est nullement mentionnée’’ dans les dispositions de l’article 77 de la Charte de la transition.

Il rappelle que ‘’la détermination de la durée sera fixée par commun accord entre le CNRD et les forces vives de la nation. Ce qui exclut totalement le CNT du fait que ce dernier n’adopte rien par commun accord, mais par vote, dont les conditions de majorité sont fixées par la Charte’’, précise Ahmed Tidiane Sylla.

Source VisionGuinee. Info

Shares