Le président Issoufou promet de quitter le pouvoir en 2021 : ‘’on ne fait pas des lois sur mesure’’

6

En 2021, il quittera le pouvoir. Mahamadou Issoufou, qui est à son second et dernier mandat, n’a pas l’intention de renouveler son bail à la présidence du Niger. Il cédera le fauteuil présidentiel à celui que le peuple nigérien élira lors du scrutin prévu en 2021.

Dans la presse nigérienne, Issoufou se définit comme un démocrate. En 2021, il s’en ira après avoir dirigé le pays durant deux quinquennats. ‘’C’est mon dernier mandat et je n’ai pas l’intention de triturer la constitution’’, a-t-il affirmé.

Le nouveau président de la Cédéao, qui s’est confié à RFI et France 24, promet d’organiser des élections libres et transparentes. Une promesse qui intervient après que le parlement nigérien a adopté, en janvier 2019, un nouveau code électoral qui disqualifie tout candidat ayant fait l’objet d’une condamnation d’au moins un an de prison.

‘’Il n’y a aucune intention d’écarter qui que ce soit’’, se défend le président Issoufou, qui affirme qu’il ‘’y a des dispositions légales qui sont anciennes et peut-être même qui ont été adoptées par celui auquel vous faites allusion’’.

‘’Les lois sont impersonnelles. On ne fait des lois sur mesures’’, affirme-t-il, s’engageant à ‘’organiser les élections conformément aux lois de la République du Niger dans la transparence. Nous ferons tout pour qu’elles soient inclusives’’.

Source visionguinee

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here