Unification du patronat guinéen : « le congrès qui a élu kaba GUITER est de nullité absolue», Habib Hann

Unification du patronat guinéen : « le congrès qui a élu kaba GUITER est de nullité absolue», Habib Hann

L’unification du patronat guineen était au centre ce lundi 21 mars 2022, d’une conférence de presse animée par le président du conseil national du patronat guinéen (CNP-GUINEE), Elhadj Mohamed Habib Hann.Ce dernier a réitéré sa disponibilité pour un patronat unifié dans le respect des textes de loi. Mais pas dans l’exclusion car dit-il, l’autoproclamatiion ne conduit pas à la représentativité.

Répondant à la récente déclaration de l’actuel ministre du commerce et de l’industrie, Dr Bernard Goumou indiquant, que le seul président du patronat guinéen est bel et bien Ansoumane Kaba ’’Guiter’’.

Aux jeux de la loi guinéenne declare Habib Hann, l’élection de GUITER est nul,cela a été confirmé par le ministre la justice d’alors Me Cheick Sacko et l’ex premier ministre Mamady Youla.

« Quand on parle de la continuité d’une administration, on voit les faits réels, les faits de la gouvernance passée pour pouvoir aller vers une nouvelle vision. Le congrès électif dont on parle, on dit aujourd’hui Kaba Guiter a été reconduit et celui qui doit être reconduit c’est moi. Je vous dirai qu’il y a une mauvaise lecture de cette vision de continuité d’une gouvernance par rapport à une autre gouvernance. Et de façon claire je vous dirai, que le premier ministre de l’ancien régime, il n’y a pas plus élogant et plus représentatif et mieux indiqué que le premier ministre, Mamadi youla a été clair, il a indiqué à travers une interview qui s’est tenue que le congrès qui a élu kaba GUITER est de nullité absolue, car nul n’est au dessus de la loi. Par conséquent, il a invité tout le monde à aller vers un nouveau congrès, je pense que les visuels se trouvent aujourd’hui sur les sites pour trouver cela .»,a-t-il déclaré

Et d’ajouter que :« Ce n’est pas parce que les tendances familiales peuvent influencer un secteur privé, non on a accordé tout le respect à l’ancien régime. Le président Alpha Condé a été un président de la Guinée, il mérite le respect et la considération. On ne s’est jamais opposé à la vision et le développement de ce pays. Nous, ce qui nous concerne c’est le développement du secteur privé. Nous avons eu des handicaps majeurs pour le développement du secteur privé, c’est ce qui nous conduit aujourd’hui, à continuer à plaider auprès du gouvernement, auprès de tous les partenaires économiques qui sont à travers le monde.»

Elu en 2016, en unanimité des membres présents au palais du peuple., Habib Han fait savoir que l’unification du patronat comme souhaité par le président de la transition sous entend d’aller à un congrès libre, impartiale et accepté de tous. »le patronat n’est pas une propriété privée, il est à l’apanage de personne. Il doit avoir des règles à respecter ».

« Ce qui important pour nous, c’est d’avoir une institution forte, c’est la vision que nous avons, ’une institution forte représentée par des personnalités crédibles. Des personnalités qui ne s’approprient pas des marchés publics et qui ne réalisent pas ».
Il conclut en disant que son bureau n’acceptera l’instrumentalisation du patronat guineen, Nina politisation

Aboubacar Soumah 628954199

Shares